13-19 janvier 2019

Pologne. Assassinat du maire de Gdańsk

Le 13, le maire de Gdańsk Pawel Adamowicz (indépendant) est mortellement blessé à l’arme blanche, alors qu’il participait à une manifestation de charité dans sa ville. Le meurtrier, qui venait d’être libéré de prison où il purgeait une peine pour divers braquages, affirme avoir voulu se venger de la Plateforme civique (PO, libéral) dont Pawel Adamowicz était l’un des fondateurs.

Le 14, à la suite du décès de Pawel Adamowicz, des milliers de personnes se réunissent dans plusieurs villes du pays pour dénoncer le climat de « haine » entretenu par le parti Droit et Justice (PiS, nationaliste ultraconservateur) au pouvoir.

Le 19, des dizaines de milliers de personnes assistent aux funérailles de Pawel Adamowicz à Gdańsk. Le président Andrzej Duda (PiS) et le Premier ministre Mateusz Morawiecki (PiS) sont présents, mais pas le président du PiS Jaroslaw Kaczyński. Depuis l’assassinat du maire de Gdańsk, le siège et les antennes locales de la chaîne de télévision publique TVP sont la cible de manifestations contre la « propagande haineuse ».

— Universalis

Événements précédents