12-17 février 1983Japon. L'industrie nippone face à la montée des protectionnismes

 

Le 12, le Japon accepte de réduire ses exportations de magnétoscopes vers l'Europe et de les plafonner à 4,55 millions d'unités au lieu des 6 millions d'unités qu'il avait voulu obtenir. Il est également prévu qu'une certaine part du marché soit garantie aux constructeurs européens. Ces concessions japonaises visent à enrayer la montée des réflexes protectionnistes chez les partenaires commerciaux du Japon, l'annonce de la poursuite des limitations volontaires d'exportations de voitures japonaises vers les États-Unis allant dans le même sens.

Le 17, General Motors et Toyota, respectivement premier et troisième constructeurs mondiaux, signent un accord prévoyant la construction annuelle de deux cent mille automobiles de conception japonaise dans une usine californienne commune.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-17 février 1983 - Japon. L'industrie nippone face à la montée des protectionnismes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-17-fevrier-1983-l-industrie-nippone-face-a-la-montee-des-protectionnismes/