10-28 août 2008Bolivie. Référendum favorable au président Evo Morales

 

Le 10, le président Evo Morales et son vice-président Álvaro García Linera sont confirmés dans leurs fonctions par le « référendum révocatoire » – non prévu dans la Constitution – convoqué par la présidence; ils obtiennent 67,4 p. 100 de votes favorables. Ce résultat doit mettre fin à la crise institutionnelle consécutive à l'adoption de la Constitution en l'absence des élus de l'opposition, en décembre 2007, et à la fronde de quatre préfets de département qui ont fait unilatéralement approuver par référendum des statuts d'autonomie régionale, en mai et en juin 2008. Les préfets des neuf départements du pays sont également soumis au référendum révocatoire. Les quatre préfets autonomistes sont confirmés à leur poste, par des scores allant de 56,2 à 66,4 p. 100 des voix.

Le 19, les autorités de cinq départements du pays appellent à une « grève civique » pour exiger du gouvernement la restitution d'une partie des recettes d'un impôt départemental sur les hydrocarbures dont La Paz a disposé pour financer des dépenses nationales.

Le 28, le président Morales annonce la convocation, au mois de décembre, d'un référendum destiné à ratifier la nouvelle Constitution.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-28 août 2008 - Bolivie. Référendum favorable au président Evo Morales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-28-aout-2008-referendum-favorable-au-president-evo-morales/