YUKON, fleuve

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grand fleuve nord-américain traversant le centre du Territoire du Yukon (Canada) et de l'Alaska (États-Unis), le Yukon, dont les 1 150 premiers kilomètres sont au Canada, parcourt 3 190 kilomètres depuis la source de la rivière McNeil, affluent de la rivière Nisutlin, jusqu'à son embouchure dans la mer de Béring. Il s'écoule d'abord vers le nord-ouest, puis généralement vers le sud-ouest, à travers un bas plateau qui s'abaisse vers l'Alaska. Ses principaux affluents sont les rivières Teslin, Big Salmon, Pelly, Stewart, Klondike, Porcupine et Koyukuk sur la rive est et nord et les rivières Takhini, White et Tanana sur la rive ouest et sud. Les affluents proches de la source drainent un bassin d'environ 850 000 kilomètres carrés autour de hautes montagnes en arc de cercle. Cette vaste zone n'était peuplée que d'Amérindiens jusqu'au milieu du xixe siècle, lorsque des Européens (notamment des explorateurs venus de l'Empire russe qui s'étendait vers l'est) commencèrent à s'y installer, d'abord comme trappeurs puis comme chercheurs de richesses minières. La découverte d'or au Klondike en 1896 provoqua un afflux d'immigrants, associant à travers le monde au nom de Yukon le mythe romantique d'une vie d'aventure.

Canada : carte physique

Carte : Canada : carte physique

Carte physique du Canada. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

États-Unis : carte physique

Carte : États-Unis : carte physique

Carte physique des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Histoire

Les Russes découvrent l'embouchure du delta du Yukon en 1831, mais les sources du fleuve dans les colonies britanniques de l'Amérique du Nord demeurent encore inconnues pendant une décennie. En 1838, des trappeurs russes explorent le fleuve jusqu'à Nulato (Alaska), où ils établissent un comptoir près de la confluence avec la rivière Koyukuk. En 1846, les Russes ont cartographié un peu moins de 1 000 kilomètres du cours inférieur du fleuve. Le marchand Robert Campbell, de la Compagnie de la baie d'Hudson, explore la rivière Pelly, l'une des sources du Yukon, en 1840. En 1848, il fonde un comptoir à Fort Selkirk, à la jonction de la rivière Pelly et du Yukon, afin de commercer avec les Amérindiens de la région. En 1851, Campbell explore le Yukon en aval de la confluence avec la rivière Porcupine, où Fort Yukon est établi depuis 1847. Lorsque le comptoir de Fort Selkirk est incendié par des Amérindiens hostiles, en 1852, les Européens se retirent du bassin inférieur du Yukon pendant deux décennies.

Les transports fluviaux se développent peu à peu en amont de l'embouchure dans la mer de Béring. Des bateaux à vapeur à faible tirant d'eau naviguent sur le fleuve en Alaska à partir de 1866, et la première embarcation fluviale atteint le Territoire du Yukon quelques années plus tard. Le fleuve Yukon devient célèbre dans le monde entier avec la découverte d'or en 1896 dans la rivière Klondike au Canada. Pendant l'été de 1898, une vingtaine de navires contournent la pointe sud-ouest de l'Alaska et naviguent sur le cours inférieur du Yukon pour atteindre la ville florissante de Dawson City (simplement nommée Dawson par la suite). D'autres chercheurs d'or empruntent un raccourci en gagnant le nord au départ de Skagway (Alaska), à travers la chaîne côtière. Ils fabriquent des embarcations ou des radeaux de fortune sur le lac Bennett, et descendent jusqu'aux rapides proches de Whitehorse. Là, des bateaux embarquent passagers et marchandises, qu'ils acheminent jusqu'à Dawson. Lorsque l'activité aurifère décline au lendemain de la Première Guerre mondiale, l'utilisation des transports fluviaux le long du Yukon diminue parallèlement. Les embarcations cessent de naviguer sur la partie canadienne du fleuve dans les années 1950, remplacées par les camions et les avions qui desservent Dawson et d'autres petites villes.

Dawson, Canada

Photographie : Dawson, Canada

Édifiée sur les rives du fleuve Yukon au moment de la ruée vers l'or du Klondike à la fin du XIXe siècle, la ville de Dawson fut la capitale du territoire du Yukon (Canada) jusqu'en 1952. 

Crédits : Vince Streano/ Photononstop

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Canada : carte physique

Canada : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

États-Unis : carte physique

États-Unis : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Dawson, Canada

Dawson, Canada
Crédits : Vince Streano/ Photononstop

photographie

L'or du Klondike

L'or du Klondike
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeure agrégée, département d'histoire et d'études classiques de l'université de l'Alberta (Canada)
  • : auteur

Classification

Autres références

«  YUKON, fleuve  » est également traité dans :

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 022 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Intérieur »  : […] Entre la chaîne de Brooks au nord et celle d'Alaska au sud s'étend une vaste zone de plaines et de massifs tabulaires recouverts par la forêt boréale. Elle est traversée d'est en ouest par le Yukon, fleuve puissant qui prend sa source au Canada et reçoit les eaux de nombreux affluents. Les rivières de l'intérieur serpentent et s'étalent dans de larges plaines marécageuses appelées flats . La faune […] Lire la suite

YUKON TERRITOIRE DU

  • Écrit par 
  • Jimmy COUILLARD-DESPRÉS
  •  • 889 mots
  •  • 4 médias

Le Yukon est un territoire canadien depuis 1898. Détaché des Territoires du Nord-Ouest , qui le bordent à l’est, le Yukon partage aussi une frontière avec l’Alaska à l’ouest et avec la Colombie-Britannique au sud. Au nord, il s’ouvre sur l’océan Arctique dans la mer de Beaufort. À l’instar des autres territoires du Nord canadien, le Yukon se caractérise par la faible densité de population, l’impo […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Liza PIPER, J. Lewis ROBINSON, « YUKON, fleuve », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/yukon-fleuve/