Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HUNT WILLIAM HOLMAN (1827-1910)

Peintre britannique, né le 2 avril 1827 à Londres, mort le 7 septembre 1910 à Londres.

En 1843, William Holman Hunt entre à l'école de la Royal Academy où il se lie d'amitié avec le peintre John Everett Millais, avec lequel il fondera en 1848 la Confrérie préraphaélite. L'œuvre de Hunt Hireling Shepherd (« Le Mauvais Berger », 1851, City Art Galleries, Manchester) reçoit au début un accueil hostile, mais en 1854 The Light of the World (« La Lumière du monde », Keble College, Oxford), tableau allégorique du Christ frappant à la porte de l'âme humaine, est encensé par John Ruskin et vaut au peintre son premier succès public. La même année, Hunt entreprend un voyage de deux ans en Syrie et en Palestine, où il achève en 1855 The Scapegoat (« Le Bouc émissaire » ; Lady Lever Art Gallery, Port Sunlight), qui représente l'animal banni au bord de la mer Morte. Les œuvres les plus importantes de la fin de sa carrière sont The Triumph of the Innocents (« Le Triomphe des Innocents » ; deux versions : 1884, Tate Gallery, Londres ; 1885, Liverpool), May Morning on Magdalen Tower (1889, Lady Lever Art Gallery, Port Sunlight), The Miracle of the Sacred Fire (« Le Miracle du Feu sacré », 1898), The Lady of Shalott (1886-1905, Hantford, Connecticut), qu'il finit juste avant que sa vue ne commence à baisser. Le style de Hunt est caractérisé par des couleurs claires, des éclairages intenses et une description minutieuse des détails.

<it>The Light of the World</it> (<it>La Lumière du monde</it>), W. H. Hunt

The Light of the World (La Lumière du monde), W. H. Hunt

<it>Portrait de Fanny Holman Hunt</it>, W. Holman Hunt

Portrait de Fanny Holman Hunt, W. Holman Hunt

En 1905, il publie une doctrine du préraphaélisme intitulé Preraphaelitism and the pre-raphaelite brotherhood.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>Portrait de Fanny Holman Hunt</it>, W. Holman Hunt

Portrait de Fanny Holman Hunt, W. Holman Hunt

Autres références

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

    • Écrit par Jacques CARRÉ, Barthélémy JOBERT
    • 8 176 mots
    • 12 médias
    ...luminosité. Dante Gabriele Rossetti (1828-1882) aime les sujets littéraires ou religieux, illustrés grâce à la beauté vénéneuse de ses modèles favoris. William Holman Hunt (1827-1910) peint des sujets allégoriques avec des couleurs stridentes. Edward Burne-Jones, au contraire, choisit des tons froids...
  • NAZARÉENS, peinture

    • Écrit par Jens Christian JENSEN
    • 2 632 mots
    • 3 médias
    ...constitue le lien avec les préraphaélites, qui ont repris l'essentiel des idées des nazaréens, mais en les présentant différemment. W. Holman Hunt s'inspirera pour son célèbre tableau The Light of the World d'un « Overbeckian print ». Ce n'est pas un hasard si les premiers biographes d'Overbeck...
  • ORIENTALISME, art et littérature

    • Écrit par Daniel-Henri PAGEAUX, Christine PELTRE
    • 10 996 mots
    • 8 médias
    ...affirme Fromentin, qui résume ainsi les scepticismes du temps. D'autres pourtant poursuivront ces initiatives, comme le peintre préraphaélite William Holman Hunt (1827-1910), séjournant en Palestine à trois reprises de 1854 à 1875 pour donner plus de conviction à sa peinture biblique. De cette démarche, le...
  • PRÉRAPHAÉLITES

    • Écrit par Mary Gardner BENNETT
    • 3 775 mots
    • 12 médias
    Des sept membres du groupe, trois personnalités remarquables se détachent : William Holman Hunt (1827-1910), John Everett Millais (1829-1896) et Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), qui donnent au mouvement une réelle ampleur. À leurs côtés se trouvent William Rossetti (1829-1919), qui ne peignit...

Voir aussi