BOLCOM WILLIAM (1938- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur, pianiste, pédagogue et critique américain William Bolcom embrasse dans ses œuvres de nombreux styles, processus et formes, allant de la chanson de cabaret et du ragtime à la partition classique la plus traditionnelle.

William Bolcom

Photographie : William Bolcom

Le pianiste américain William Bolcom est également un compositeur éclectique, aussi à l'aise dans la musique populaire que dans la musique savante. 

Crédits : Peter Smith

Afficher

William Elden Bolcom naît le 26 mai 1938 à Seattle. Il étudie la composition dès l'âge de onze ans, avec George Fredrick McKay et John Verall, à l'université de l'État de Washington (bachelor of arts en 1958), tout en prenant des leçons de piano avec Berthe Poncy Jacobson. Il se perfectionne en composition auprès de Darius Milhaud, au Mills College d'Oakland, en préparant son master of arts, obtenu en 1961. Il poursuit son cursus avec Leland Smith à l'université Stanford, couronné par un titre de doctor in musical art en 1964. Au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (1959-1961), il travaille avec Simone Plé-Caussade (contrepoint), Milhaud, Olivier Messiaen et Jean Rivier (composition) ; il y obtient un deuxième prix de composition en 1965. Il se rend à Darmstadt, où il fait la connaissance de Pierre Boulez, qui l'influence profondément, de même que Karlheinz Stockhausen et Luciano Berio. Bolcom va se partager entre la composition et l'enseignement, occupant des postes au Queens College de la City University de New York (1966-1968) et à la New York University School of the Arts (1968-1970) avant de commencer à enseigner à la School of Music de l'université du Michigan à Ann Arbor en 1973, où il devient professeur en 1983. Nommé directeur du département de composition de cette institution en 1998, il prend sa retraite en 2008.

Durant sa longue carrière, William Bolcom s'est évertué à lever les barrières, qu'il juge artificielles, entre musique populaire et musique dite « savante ». Compositeur éclectique – il s'est essayé au sérialisme et au collage, s'est intéressé aux micro-intervalles, a participé au ragtime revival des années 1970 – et prolifique, il a signé des pièces pour instruments seuls, des pièces pour voix, de la musique de chambre, des œuvres pour orchestre, des partitions pour le cinéma et pour le théâtre. Parmi ses premières œuvres, on retiendra l'« actor's opera » Dynamite Tonight (créé à l'Actor's Studio Theater, à New York, le 21 décembre 1963), 12 Études, pour piano (1959-1964), le ragtime Graceful Ghost (1970), Commedia for « Almost » 18th Century Orchestra, pour orchestre « presque » du xviiie siècle (1971), Frescoes, pour deux pianistes jouant deux pianos, deux clavecins et deux harmoniums (1971), Open House, cycle de mélodies pour ténor et orchestre de chambre sur des poèmes de Theodore Roethke (1975). William Bolcom reçoit en 1988 le prix Pulitzer pour ses 12 New Études, pour piano (1977-1986). Songs of Innocence and of Experience (1956-1982), vaste composition (2 h 40 min) pour solistes, chœurs et orchestre inspirée du recueil de William Blake – elle est sous-titrée « A Musical Illumination of the William Blake Poems » –, manifeste son attirance pour le transcendantalisme. Le Lyric Concerto for Flute and Orchestra, créé en 1993 par son dédicataire, James Galway, reçoit le prix de la fondation Koussevitzky. Les opéras McTeague (sur un livret d'Arnold Weinstein et de Robert Altman, d'après le roman éponyme de Frank Norris, publié en 1899), A View from the Bridge (sur un livret d'Arthur Miller et d'Arnold Weinstein, d'après la pièce homonyme d'Arthur Miller Vu du pont, 1955) et A Wedding (sur un livret d'Arnold Weinstein et de Robert Altman, d'après le film homonyme de Robert Altman – Le Mariage –, sorti en 1978), sont créés au Lyric Opera de Chicago en 1992, 1999 et 2004, respectivement. Canciones de Lorca, pour ténor et orchestre sur des poèmes de Federico García Lorca, est créé par Plácido Domingo en 2006. L’opéra-comique Lucrezia, en un acte, pour cinq chanteurs et deux pianistes, est créé à New York en 2008. Dans les œuvres ultérieures [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« BOLCOM WILLIAM (1938- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/william-bolcom/