VILLELes politiques de la ville

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En France, l'intervention publique en matière urbaine a une longue histoire et repose sur des dispositifs ou des mécanismes éprouvés remontant pour certains d'entre eux à la fin du XIXe siècle : normes d'urbanisme, législations régissant la circulation ou la salubrité, politiques de peuplement, de gestion foncière, aides au logement, etc. Mais c'est surtout au sortir de la Seconde Guerre mondiale que des politiques d'aménagement de l'espace et, bientôt, de planification urbaine et de construction vont être conçues pour faire face à la crise aiguë du logement que connaît le pays.

Dans la France de 1945, les sans-logis ou les mal-logés se comptent par millions. Si l'on ajoute les effets de l'exode rural et du baby-boom, on estime qu'en 1965, sur 45 millions d'habitants, 33 millions vivront dans des villes et dans des logements... qui n'existent pas tous encore. La France de l'après-guerre est pauvre en ce domaine, l'effort qu'il faut fournir est colossal d'autant que, dans les décennies passées, la question du logement n'a jamais été considérée comme une priorité : les destructions causées par la guerre s'ajoutent au défaut d'entretien des immeubles. Toutefois, il faudra attendre 1953 pour que la construction démarre réellement. Elle suivra alors une courbe ascendante qui ne fléchira plus avant le milieu des années 1970. Ironie de l'histoire : c'est durant l'hiver 1954 que l'abbé Pierre lancera son célèbre appel en faveur des mal-logés...

Crise du logement en France, 1947

Vidéo : Crise du logement en France, 1947

Comment se loger ? C'est là pour les Français une des grandes préoccupations de l'après-guerre. Le quart du parc immobilier du pays a été endommagé et, en 1947, l'ampleur des destructions hante toujours les esprits.En dépit de la pénurie de matériaux, le ministère de la Reconstruction... 

Crédits : Pathé

Afficher

Les grands ensembles

Une opération d'envergure, planifiée et centralisée va voir le jour, à travers la multiplication de chantiers gigantesques reposant sur des principes de construction rapides et peu onéreux : 1 253 logements sont prévus à Saint-Étienne en 1953, 2 607 à Lyon en 1954, 10 000 dans une petite commune du nord de Paris, Sarcelles, en 1955. La « bétonnite » gagne le pays entier. Durant les premières années, les grands ensembles connaissent une réputation flatteuse et font la joie des premiers logés qui trouvent des appartements neufs, propres, clairs, spacieux et bénéficiant de tous les nouveaux standards de confort (toilettes, eau chaude, salle de bains...). S'y installent des ménages plutôt jeunes et aux revenus stables, ouvriers, employés, cadres, qui entrent de plain-pied dans la société de consommation – servie par une croissance économique inédite – et ses promesses d'un mieux-être collectif. Sous couvert de cette relative mixité sociale, on caresse l'espoir d'un vivre-ensemble harmonieux au sein de cette grande « classe moyenne » qui partage peu ou prou les mêmes valeurs et poursuit les mêmes ambitions.

Mais très vite, avant le tournant des années 1960, les premières critiques pleuvent. Car on a construit des « ensembles », mais pas des villes ; bâti des murs et des toits, mais omis les infrastructures et les équipements qui vont avec : écoles, centres de soins, commerces, transports. Et le manque est si criant que les politiques successives peineront à combler ce retard originel. On commence aussi à dénoncer les maux de ces cités, la monotonie, la solitude, l'ennui qu'elles sécrètent, alors que percent des notions comme la qualité ou le cadre de vie, ainsi que les prémices d'une sensibilité écologique. Le vocabulaire change : on parle de « cités-dortoirs », de « clapiers » ou de « boîtes à chaussures », tandis que la Cité bleue, à La Courneuve, devient « Cité des 4 000 » et que l'on fustige la « sarcellite ». Les habitants, de leur côté, se dégrisent et constatent, ici ou là, les finitions défaillantes, les problèmes de chauffage, l'humidité, l'absence de volets, d'espaces de rangement ou de caves et surtout, partout, la défaillance de l'isolation phonique qui transforme la proximité de voisinage en une cohabitation forcée. D'ailleurs, la stratification sociale reprend ses droits et l'immense classe moyenne dont on rêvait ne masque pas les antagonismes ou les conflits. Poussées par une politique qui entre-temps a changé et incite les Français à accéder à la propriété (aspiration largement partagée), les classes moyennes quittent peu à peu les grands ensembles pour gagner un habitat individuel débarrassé des contraintes collectives ou, plus rarement, investir les centres-villes revalorisés. Un nombre croissant de logements se trouvent alors vacants et vont être occupés par des familles plus défavorisées, en particulier par celles des travailleurs étrangers, embauchés massivemen [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences sociales, chercheuse associée au Cevipof (Science Po), directrice de l'Agence de sociologie pour l'action

Classification

Autres références

«  VILLE  » est également traité dans :

VILLE - Le fait urbain dans le monde

  • Écrit par 
  • Jacques BONNET
  •  • 6 597 mots
  •  • 6 médias

Le monde dans lequel nous vivons est devenu un monde urbain. La population urbaine mondiale est passée de près de 47 millions vers 1700 (taux d'urbanisation 8 p. 100) à 75 millions vers 1800, et à 335 millions en 1910 (taux d'urbanisation 19 p. 100). En 1950, la population urbaine mondiale regroupait environ 724 millions d'individus (33 p. 100 de la population totale), en 1980, 1,806 milliard et 3 […] Lire la suite

VILLE - La ville nouvelle

  • Écrit par 
  • Leonardo BENEVOLO
  •  • 3 890 mots
  •  • 5 médias

Toutes les villes ont eu un commencement et furent donc, à un moment donné, des villes « nouvelles ». Mais la naissance d'une ville est un événement généralement très ancien, inconnu ou oublié, et la ville n'est pas considérée comme le résultat d'un projet, mais comme le cadre complexe et permanent de projets successifs.Le Moyen Âge européen fut la plus extraordinaire époque de création urbaine de […] Lire la suite

VILLE - Mythe et représentation

  • Écrit par 
  • Marcel RONCAYOLO
  •  • 5 221 mots

Des travaux convergents ont démontré la rupture qu'établit le xviiie siècle dans la représentation de la ville, c'est-à-dire la manière de comprendre, d'analyser, d'imaginer et donc de modeler le phénomène urbain. Jusque-là, la ville apparaissait, du moins dans la plus grande partie de l'Europe, comme une entité autonome, bien circonscrite dans ses mu […] Lire la suite

VILLE - Mutations urbaines

  • Écrit par 
  • François ASCHER
  •  • 4 777 mots
  •  • 1 média

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication ne changent ni la société ni les villes. Ce sont ces dernières qui, dans leur dynamisme de développement et de « modernisation » se saisissent de toutes les techniques qui permettent aux individus et aux organisations de mieux maîtriser leurs espa […] Lire la suite

AGRICULTURE URBAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET, 
  • Xavier LAUREAU
  •  • 6 271 mots
  •  • 8 médias

L’expression « agriculture urbaine », qui était devenue un oxymore dans les pays industrialisés avec la disparition progressive au cours du xx e  siècle des ceintures maraîchères entourant les villes, a retrouvé du sens. En effet, dans un contexte d’étalement urbain ( urban sprawl ) et de métropolisation croissante de la planète, on assiste désormais à une renaissance de ces activités agricoles […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 8 234 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La tradition urbaine »  : […] Sur le plan urbain, l'Allemagne peut compter sur un riche héritage. Une première période de création urbaine a été l'époque romaine : Trèves, Mayence, Coblence, Cologne, Augsbourg... L'Église catholique y a installé, le plus souvent, les évêchés. Le Moyen Âge a vu la création de centaines de villes. À la fin de celui-ci, on comptait, en Allemagne, près de quatre mille villes (communes ayant le dr […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 050 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Hiérarchiser les fonctions urbaines »  : […] Inspiré de la théorie des lieux centraux de Walter Christaller (1933), ce système de catégories spatiales confère à la hiérarchie des villes et à la distribution des fonctions urbaines un rôle déterminant dans l'organisation de l'espace. Ainsi, les politiques d'aménagement doivent rendre accessible à tous les habitants un centre urbain bien équipé. De ce fait, le tracé des voies de communication […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 856 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Une population inégalement répartie »  : […] Combien d'hommes vivent sur cet espace ? Les évaluations sont malaisées. On considère qu'entre 1620 et 1650 la population de l'Empire (non de l'Allemagne) est tombée de 20 à 7 millions. Elle serait remontée à 10 millions vers 1700 pour retrouver le chiffre de 20 millions vers 1750 et atteindre 28 millions en 1790 ; lenteur de la reprise donc, due avant tout aux années creuses du milieu du xvii e   […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 426 mots
  •  • 3 médias

Nous nous intéresserons ici non pas aux cultures urbaines telles qu’elles sont communément désignées ‒ en tant qu’arts et sports urbains ‒ ni aux économies symboliques des villes dites « créatives » – parce qu’elles font des industries et des événements culturels un moteur de développement urbain –, mais à la fabrique urbaine des cultures. Les villes sont-elles le creuset d’une dynamique culturel […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 896 mots
  •  • 2 médias

L’anthropologie urbaine est une branche de l’anthropologie qui a pour objet l’étude des villes et de leurs sociétés. Elle s’est d’abord développée dans des pays ayant connu une urbanisation accélérée, principalement à la fin du xix e et au début du xx e  siècle, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, mais également l’Afrique australe minière sous domination britannique, avant d’émerger en France b […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

4-31 août 2020 Liban. Explosion dévastatrice et meurtrière dans le port de Beyrouth.

Le 4, une puissante déflagration précédée d’une première explosion secoue le port de Beyrouth, proche du centre-ville, et dévaste la capitale, faisant au moins cent quatre-vingt-dix morts et des milliers de blessés, et détruisant ou endommageant de nombreux immeubles. La déflagration est ressentie jusqu’à Chypre, distante de deux cents kilomètres. […] Lire la suite

3-13 juillet 2019 Belgique. Démission du président du Parlement flamand.

Le 11, alors que Kris Van Dijck prononce un discours devant des personnalités politiques à l’hôtel de ville de Bruxelles à l’occasion de la fête de la communauté flamande, le magazine de charme P-Magazine publie sur son site un article révélant sa relation avec une prostituée et son intervention en faveur de celle-ci dans un dossier de faillite frauduleuse. […] Lire la suite

4-18 septembre 2018 Allemagne. L'immigration au centre du jeu politique.

Horst Seehofer affirme que « la question migratoire est la mère de tous les problèmes politiques du pays ». Dénoncé par le Parti social-démocrate (PSD) membre de la coalition gouvernementale, Horst Seehofer est également démenti par Angela Merkel qui estime plutôt que « la question migratoire nous pose des défis ». Le 9, l’annonce d’un autre meurtre impliquant des immigrés, survenu la veille à Köthen (Saxe-Anhalt), mobilise les formations d’extrême droite qui réunissent deux mille cinq cents manifestants dans cette ville, en dépit de la diffusion d’un communiqué de la police indiquant que la victime est décédée d’un arrêt cardiaque sans rapport avec ses blessures. […] Lire la suite

26 avril 2018 France. Rapport de Jean-Louis Borloo sur les banlieues.

Il préconise également la création d’une Cour d’équité territoriale chargée de vérifier la mise en œuvre des politiques publiques dans les territoires en difficulté. En octobre 2017, quelque cent cinquante maires réunis à Grigny (Essonne) en « États généraux de la politique de la ville » avaient interpellé le gouvernement à la suite de la diminution des crédits alloués à la politique de la ville, de la réduction des emplois aidés et de la baisse des aides personnalisées au logement, décidées en juillet. […] Lire la suite

22-31 août 2014 France. Constitution d'un deuxième gouvernement Valls

Le président socialiste du conseil général du Nord Patrick Kanner est nommé ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Quatre nouveaux secrétaires d'État sont également nommés. L'aile gauche socialiste dénonce le glissement « social-libéral » du gouvernement. Le 27, invité d'honneur à l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), Manuel Valls fustige les « postures » et les « vieux refrains » et proclame: « J'aime l'entreprise. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Véronique LE GOAZIOU, « VILLE - Les politiques de la ville », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-les-politiques-de-la-ville/