TCHERNOMYRDINE VIKTOR STEPANOVITCH (1938-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancien président de Gazprom, Viktor Tchernomyrdine fut Premier ministre de la Russie de 1992 à 1998.

Le rappel de Viktor Tchernomyrdine, août 1998

Le rappel de Viktor Tchernomyrdine, août 1998

Photographie

Rappelé par Boris Eltsine après le limogeage du gouvernement Kirienko, le nouveau Premier ministre russe, Viktor Tchernomyrdine (premier à gauche), rencontre quelques leaders parlementaires (24 août 1998), dont l'ultranationaliste Vladimir Jirinovski (en bas à droite) et le communiste Guennadi... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Viktor Stepanovitch Tchernomyrdine naît le 9 avril 1938 à Cherny-Otrog, dans la région d'Orenbourg, à la frontière avec le Kazakhstan. Après avoir servi dans l'armée soviétique de 1957 à 1960, il travaille comme technicien dans une raffinerie pétrolière de 1960 à 1967, et obtient une licence par correspondance auprès de l'institut polytechnique de Kouibychev (auj. Samara) en 1966. Entre temps, en 1961, il a rejoint le Parti communiste d'U.R.S.S. (P.C.U.S). Chargé des questions industrielles au sein du comité du parti de la ville d'Orsk de 1967 à 1973, il devient ensuite ingénieur en chef adjoint et directeur d'une raffinerie de gaz naturel à Orenbourg, postes qu'il occupe jusqu'en 1978.

Cette année-là, Viktor Tchernomyrdine part pour Moscou rejoindre l'appareil du comité central du P.C.U.S. Nommé vice-ministre de l'Industrie gazière en 1982, il est chargé de ce portefeuille trois ans plus tard, par Mikhaïl Gorbatchev. À ce titre, Viktor Tchernomyrdine dissout en 1989 le ministère du Gaz pour en faire une compagnie d'État baptisée Gazprom, laquelle devient l'une des rares grandes entreprises rentables de l'économie soviétique déclinante. Viktor Tchernomyrdine est toujours président du conseil d'administration de Gazprom au moment de la dissolution de l'U.R.S.S. et de la création de la Fédération de Russie en 1991. En juin 1992, il devient vice-Premier ministre ainsi que ministre du Combustible et de l'Énergie dans le gouvernement réformiste d'Egor Gaïdar. Quand le Congrès des députés du peuple refuse de prolonger le mandat de ce libéral à la tête de l'exécutif, le président russe Boris Eltsine le remplace par le centriste Tchernomyrdine le 14 décembre 1992. Ayant longtemps servi l'administration soviétique, ce dernier semble plus acceptable aux yeux [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« TCHERNOMYRDINE VIKTOR STEPANOVITCH - (1938-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-stepanovitch-tchernomyrdine/