MEDVEDEV DMITRI (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Président de la Fédération de Russie (2008-2012) et Premier ministre de la Fédération de Russie de 2012 à 2020.

Alors que l'Occident avait voulu voir dans la désignation de Dmitri Medvedev comme dauphin par Vladimir Poutine, en décembre 2007, une manœuvre permettant à celui-ci de sauvegarder à la fois les apparences démocratiques et son pouvoir, son arrivée à la présidence de la Fédération russe aura néanmoins réanimé quelque espoir, notamment chez ceux qui, persuadés du caractère cyclique de l'histoire politique russe, en attendaient un nouveau dégel.

Dmitri Medvedev, né à Leningrad le 14 septembre 1965, incarne une génération nouvelle : il est issu d'une famille d'intellectuels qui n'a pas été marquée par l'histoire russo-soviétique tourmentée ; il n'est pas passé par le Parti communiste.

Juriste de formation (il a obtenu un doctorat de droit en 1990), comme Mikhaïl Gorbatchev et Vladimir Poutine, il est cependant le premier des trois à avoir une pratique concrète du droit : il a travaillé comme expert juridique à la mairie de Leningrad/Saint-Pétersbourg (au sein du comité des relations extérieures piloté par Poutine), ainsi que dans une entreprise mixte russo-suisse et dans un cabinet de consultants, créé avec des condisciples. Il a également enseigné le droit entre 1990 et 1999.

Ce praticien entame une carrière politique à la fin de 1999, quand Vladimir Poutine, devenu Premier ministre, l'appelle à Moscou. Directeur de la campagne présidentielle de mars 2000, « le Vizir » prend peu à peu pied dans diverses instances centrales : l'appareil du gouvernement, l'administration présidentielle, dont il prend la tête en octobre 2003, consacrant l'éviction d'Alexandre Volochine, proche de Boris Eltsine, le conseil d'administration de Gazprom (juin 2000), le Conseil de sécurité (novembre 2003).

Mais ce n'est qu'en octobre 2005 qu'il est propulsé sur le devant de la scène publique, quand il est nommé vice-Premier ministre en charge des « Projet [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur en civilisation russe à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  MEDVEDEV DMITRI (1965- )  » est également traité dans :

POUTINE VLADIMIR (1952- )

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 2 071 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Restauration de l’État et du consensus national »  : […] Dès son arrivée au pouvoir, Vladimir Poutine affirme son intention de mettre fin au chaos auquel les Russes associent alors la démocratie. Les slogans de « verticale du pouvoir » et de « dictature de la loi » traduisent sa volonté de mettre au pas tant les chefs de région, dont les revendications séparatistes menacent l'intégrité du pays, que les oligarques qui ont acquis une trop grande influenc […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 323 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Continuités et évolutions »  : […] La Russie est entrée dans le xxi e  siècle avec un dirigeant qui, solidement installé au pouvoir, semble répondre au besoin de stabilité qu'exprime la société russe au sortir de ce qu'elle nomme désormais « les années folles » de Boris Eltsine. En 2008, après deux mandats successifs de président, terme qui, dans la Constitution, interdit une nouvelle candidature, Vladimir Poutine prend les rênes […] Lire la suite

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 641 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Ianoukovitch, président pro-russe ou pro-ukrainien ? »  : […] Depuis qu’il est entré en politique, Victor Ianoukovitch a fait plusieurs passages à la tête du gouvernement. Il devient Premier ministre en 2002 sous la présidence Koutchma, voit la fonction « suprême » lui échapper en 2004, redevient Premier ministre pour quelques mois en 2006 ; avec la présidentielle de 2010, il tient enfin sa revanche. Il arrive en tête du second tour avec une faible avance su […] Lire la suite

Les derniers événements

15-16 janvier 2020 Russie. Présentation de réformes institutionnelles.

Dmitri Medvedev présente sa démission. Vladimir Poutine propose Mikhaïl Michoustine, jusque-là directeur du Service fédéral des impôts, à la fonction de chef du gouvernement. Le 16, la Douma approuve la nomination de Mikhaïl Michoustine. […] Lire la suite

5-7 mai 2018 Russie. Investiture du président Vladimir Poutine.

Dmitri Medvedev au poste de Premier ministre. […] Lire la suite

29 janvier 2018 États-Unis. Publication d'une liste de personnalités russes susceptibles d'être sanctionnées.

Dmitri Medvedev et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov y figurent. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin déclare que des sanctions seront décidées « dans un futur proche ». […] Lire la suite

2-26 mars 2017 Russie. Mobilisation anticorruption organisée par Alexeï Navalny.

Dmitri Medvedev. Le 26, Alexeï Navalny mobilise des dizaines de milliers de manifestants contre la corruption du pouvoir dans près d’une centaine de villes à travers le pays, malgré l’interdiction des rassemblements dans nombre d’entre elles. Il s’agit des plus vastes manifestations depuis la réélection du président Vladimir Poutine en mars 2012. Alexeï […] Lire la suite

18 septembre 2016 Russie. Triomphe de Russie unie aux élections législatives.

Dmitri Medvedev obtient la majorité absolue avec 54,2 p. 100 des suffrages et une représentation en forte progression : 343 sièges sur 450. Les autres formations, qui soutiennent le régime, enregistrent toutes un fort recul : le Parti communiste de Guennadi Ziouganov obtient 13,3 p. 100 des voix et 42 élus, le Parti libéral-démocrate (ultranationaliste […] Lire la suite

Pour citer l’article

Myriam DÉSERT, « MEDVEDEV DMITRI (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dmitri-medvedev/