VERS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le romantisme et la désarticulation du vers

Les règles de versification et la naissance de formes fixes ouvrent au xixe siècle une période de renouveau pour le vers. Si l'école romantique conserve le principe du syllabisme, la rime et l'interdiction de l'hiatus, elle prône en revanche un assouplissement du vers. Victor Hugo indique ainsi une façon de désarticuler l'alexandrin en substituant un rythme ternaire à l'habituelle structure binaire, créant un vers « plus ami de l'enjambement », « sachant briser à propos et déplacer la césure » (Préface de Cromwell, 1827) : « Toi, calme et belle, / / moi, violent, / / hasardeux. » (Hugo, Hernani, III, 4).

De même, la coïncidence entre le vers et la syntaxe n'est plus nécessairement respectée : « Puisque j'ai vu pleurer, puisque j'ai vu sourire / Ta bouche sur ma bouche et tes yeux sur mes yeux » (Hugo, Les Chants du crépuscule).

Ce phénomène de discordance crée un enjambement, c'est-à-dire un débordement de la syntaxe hors des limites du vers, sans mise en valeur d'un élément particulier. Ce dernier point permet de le distinguer du rejet, qui désigne un élément syntaxique court excédant les limites de l'hémistiche ou du vers : « Ce royaume effrayant, fait d'un amas d'empires, / Penche. » (Hugo, Ruy Blas, III, 2).

Il permet aussi de le distinguer du contre-rejet, qui désigne un élément syntaxique bref, débutant avant la fin du vers ou de l'hémistiche : « C'est la dernière fois que je l'ai vu. Depuis, / J'y pense très souvent. » (Hugo, Ruy Blas, II, 1).

Si l'école romantique assouplit le vers, il faudra attendre le vers libre pour que soient critiqués les principes du syllabisme et de la rime. Ceux-ci commencent par une remise en cause de l'alternance traditionnelle entre rimes féminines et masculines : « Écoutez la chanson bien douce / Qui ne pleure que pour vous plaire. / Elle est discrète, elle est légère, / Un frisson d'eau sur de la mousse. » (Verlaine, Sagesse).

De même, la diérèse et la synérèse subissent des modifications. Les évolutions phonétiques font peu à peu oublier l'étymologie sur laquelle se fonde le compte des syllabes et seront laissées à la discrétion de l'auteur. Enfin, l'-e caduc peut s'élider derrière une voyelle ; l'-e caduc devant une consonne n'est plus nécessairement prononcé : « J'connaîtrai jamais le bonheur sur terre » (Raymond Queneau, L'Instant fatal, 1946).

Ces changements n'ont, toutefois, été que les premiers pas menant au « vers libre », qui remet en cause à la fois rime et rythme. La nécessité de rimer ne semble plus, en effet, déterminer le vers, non plus que le décompte des syllabes : « La terre est bleue comme une orange / Jamais une erreur les mots ne mentent pas / Ils ne vous donnent plus à chanter / Au tour des baisers de s'entendre / Les fous et les amours / Elle sa bouche d'alliance » (Paul Éluard, L'Amour, la poésie, 1929).

On constate dans cet extrait l'hétérométrie des vers, ainsi que l'absence de rimes, remplacées par des assonances en [ã] et en [u]. Toutefois, le vers libre n'a pas remplacé le vers syllabique ; la rime ne s'est pas effacée. Les formes traditionnelles voisinent donc avec les formes nouvelles, s'enrichissant mutuellement de leur confrontation.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de lettres modernes, docteure en lettres modernes et en arts du spectacle

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

2-28 février 2022 Ukraine – Russie. Intervention militaire russe en Ukraine.

Le 2, Washington annonce le redéploiement de quelque deux mille sept cents soldats vers la Pologne et la Roumanie, dans le contexte de crise lié aux pressions militaires exercées par la Russie sur la frontière ukrainienne. Le même jour, le quotidien espagnol El País révèle la teneur de la réponse écrite apportée par Washington, fin janvier, aux exigences russes de renoncement à tout élargissement de l’OTAN vers l’Est et de retrait des forces de l’Alliance atlantique déployées dans les pays ayant adhéré à l’OTAN après 1997. […] Lire la suite

4-28 février 2022 Suisse. Annonce de sanctions contre la Russie.

Le 4, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov adresse une lettre au président de la Confédération Ignazio Cassis afin de connaître sa position sur la sécurité en Europe et sur l’élargissement vers l’est de l’OTAN – la Suisse est neutre et n’est pas membre de l’Union européenne. Le département fédéral des Affaires étrangères estime que ces questions doivent être discutées dans le cadre de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). […] Lire la suite

12-28 février 2022 Canada. Réactions à l'invasion russe de l'Ukraine.

Le gouvernement interdit toute transaction financière vers les régions séparatistes prorusses de Louhansk et de Donetsk, et impose des sanctions contre les membres du Parlement russe qui ont voté la reconnaissance de l’indépendance de ces territoires. Justin Trudeau autorise également le déploiement de quatre cent soixante soldats canadiens en Lettonie et l’envoi d’une frégate supplémentaire et d’un avion de patrouille maritime. […] Lire la suite

1er-28 février 2022 France. Allègement de l'obligation de port du masque sanitaire.

Le 12, quelques milliers de personnes, organisées en « convois de la liberté » sur le modèle des camionneurs canadiens qui bloquent le centre d’Ottawa depuis fin janvier, convergent vers la capitale à bord de véhicules, depuis tout le pays, pour protester contre les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Le préfet de police de Paris a interdit les rassemblements dans la capitale au cours du week-end. […] Lire la suite

13-31 janvier 2022 Canada. Mouvement de protestation des camionneurs contre les restrictions sanitaires.

Le 17, Santé Canada homologue le traitement Paxlovid® contre la Covid-19 développé par le laboratoire américain Pfizer, destiné aux adultes atteints d’une forme légère ou modérée de la maladie et présentant un risque élevé d’évolution vers une forme grave. Le 17 également, le journal chinois de langue anglaise Global Times rapporte les propos du directeur adjoint du Centre de prévention et de lutte contre les maladies de Pékin, Pang Xinghuo, qui affirme qu’un colis postal en provenance du Canada est à l’origine de la première contamination d’un habitant de la capitale par le variant Omicron. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Elsa MARPEAU, « VERS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vers/