USINES, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La conception de l'usine comme type architectural au même titre que le palais ou le temple est contemporaine de l'apparition des programmes « fonctionnels » (prison ou hôpital) dans le champ des préoccupations des architectes. L'émergence de cette nouvelle typologie à la fin du xviiie siècle répondait à la volonté des architectes de participer à la transformation sociale dont la philosophie des Lumières et la chute de l'Ancien Régime étaient les symptômes et les agents. Avant que l'essor du capitalisme moderne provoque une demande et procure les moyens économiques et technologiques favorables à une architecture industrielle spécifique, les débuts de la révolution industrielle sont marqués par des recherches purement théoriques qui, de Ledoux à Durand, visent, à travers l'élaboration de modèles (types chez Ledoux, ou méthode chez Durand), un propos qui dépasse l'objet usine lui-même. Parallèlement, la production concrète se fonde sur le perfectionnement de modèles vernaculaires tels que le moulin, la ferme, ou plus généralement emprunte à l'architecture civile ou militaire régionale. Du moulin artisanal on passe, par répétition ou extension, à des implantations de type industriel, en même temps que les progrès techniques (turbines) permettent des implantations semblables dans le textile et la métallurgie. La ferme va servir de modèle pour l'industrie métallurgique : la cour rectangulaire entourée des ateliers, des logements d'ouvriers et des étables, avec la maison de maître dans son axe, exprime la structure familiale sur laquelle se fonde au départ cette activité. Cette disposition se retrouve dans les manufactures royales, où le roi prend la place du père, par l'intermédiaire des administrateurs qui occupent le corps de logis central : Saline d'Arc-et-Senans, usine du Creusot... Cette hiérarchie de l'espace sera réutilisée plus tard, lorsque le pouvoir s'incarnera symboliquement dans l'établissement industriel lui-même, dominant de sa masse les logements ou leur servant de point d'articulation : Houillères du Nord-Pas-de-Calais, usine Godin à Guise. L'invention de la machine à vapeur qui rend possible une implantation indépendante des cours d'eau, l'automatisation des métiers à tisser, le perfectionnement des machines textiles imposent des modifications profondes aux bâtiments ainsi qu'à la division du travail et à son organisation. La fabrique à étages éclairés par de larges ouvertures vitrées, aux planchers libérés au maximum d'éléments de support, mais capables de résister à de fortes charges, répond à la fois aux besoins techniques (importance des machines disposées en continu, circulation des matières premières et des produits finis, alimentation en force motrice), aux impératifs de surveillance inhérents à la rentabilisation maximale de la main-d'œuvre, ainsi qu'aux conditions d'implantation dans des zones où le terrain est la plupart du temps cher. Le passage de l'organisation verticale à l'usine horizontale se combine avec son installation dans des terrains vierges, à l'écart des villes, et détermine la naissance d'agglomérations entièrement liées aux activités industrielles, et souvent organisées en fonction des besoins de leurs promoteurs (Houillères du Nord, sidérurgie dans l'Est...), pour donner les zones industrielles.

L'architecture industrielle va suivre les progrès techniques et constituer un terrain d'expérience pour leurs applications : colonnes de fonte, ossature métallique, au xixe siècle, structures en béton armé au début du xxe et, au milieu du xxe siècle, structures tendues, gonflables.

Ce type d'architecture reflète les débats théoriques et contribue à l'élaboration de la notion d'architecture moderne. L'usine de la fin du xixe siècle s'écarte des traditions locales qui caractérisent encore fréquemment les premiers exemples d'usines au sens actuel ; alors qu'au xviiie siècle les manufactures royales et les utopistes avaient consacré le droit au « style » de l'architecture destinée au travail (frontons, colonnes, sévères ordonnances d'arcades), l'éclectisme va garnir les filatures de tourelles, de créneaux, d'arcs de décharge empruntés au vocabulaire médiéval. Si la fonction symbolique est déterminante dans ce choix — l'industriel y voit un moyen d'affirmer sa prospérité et de se donner une image de marque —, celui-ci répond également au souci des architectes et des ingénieurs de trouver, dan [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  USINES, architecture  » est également traité dans :

USINES DU MOUVEMENT MODERNE (PROJETS ET RÉALISATIONS) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 651 mots

1901-1904 Cité industrielle, Tony Garnier (projet théorique). L'usine principale de la Cité industrielle, qui est aussi sa raison d'être, est une usine métallurgique, formée essentiellement de hauts-fourneaux. Elle est desservie par une gare ferroviaire et une gare d'eau, et les différents bâtiments sont séparés par des avenues […] Lire la suite

ARC-ET-SENANS

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 917 mots
  •  • 1 média

Réalisée entre 1775 et 1779, la manufacture des salines d'Arc-et-Senans, située en bordure du Jura, est un exemple précoce d'architecture industrielle conçue avec un souci d'esthétique . L'architecte Claude-Nicolas Ledoux y fonda en partie sa théorie de l'urbanisme et sa philosophie visionnaire de la société, dont les prolongements sont à rechercher dans sa publication L'Architecture considérée s […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 869 mots

Dans le chapitre « Quel contenu pour l'archéologie industrielle ? »  : […] La délimitation du champ d'étude de l'archéologie industrielle constitue un autre prétexte à contestations. L'archéologie des transports a été l'un des instruments privilégiés de la vulgarisation de l'archéologie industrielle dans le public anglais ou américain. Sans aucun doute, l'archéologie des canaux, des chemins de fer, des aéroports et des autoroutes (déjà !) constitue autant de chapitres d' […] Lire la suite

BEHRENS PETER (1868-1940)

  • Écrit par 
  • Luce CAYLA
  •  • 1 849 mots

Dans le chapitre « L'esthétique industrielle »  : […] L'essor extrêmement rapide de l'industrie allemande, tout en stimulant le modelage d'un espace social selon des perspectives utilitaristes, favorisa l'invention d'une « figuration » nouvelle, visant à exprimer la modernité techniciste ; la nécessité se faisait sentir de mettre en question le machinisme du xix e  siècle. La fondation en 1907 du Deutscher Werkbund fut le manifeste de l'intégration […] Lire la suite

ÉCOMUSÉES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 505 mots

Dans le chapitre « Le musée hors de ses murs »  : […] Il est aujourd'hui admis que la façon la plus valable de rendre compte de notre héritage technique et industriel est d'en sauvegarder in situ les traces matérielles ou l'aspect encore reconnaissable. Ainsi, les volumes architecturaux et les surfaces utilisés, la disposition non aléatoire des bâtiments, l'implantation et le mode d'insertion de l'usine dans son environnement, les équipements périph […] Lire la suite

FOSTER NORMAN (1935- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 2 108 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une architecture de la flexibilité »  : […] Norman Robert Foster est né en 1935 dans une famille modeste de Manchester. Ce n'est qu'à vingt et un ans, après deux années de service militaire dans la Royal Air Force (qui devaient laisser en lui des traces profondes), qu'il entreprit ses études d'architecture, d'abord dans sa ville natale puis aux États-Unis, à Yale, où enseignaient Paul Rudolph, James Stirling et le critique Vincent Scully, e […] Lire la suite

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  • , Universalis
  •  • 4 846 mots
  •  • 4 médias

Les bâtiments industriels sont entrés, depuis la fin des années 1970, dans le champ d'investigation des historiens de l'architecture. Ceux-ci se sont interrogés sur les modalités de conception et les processus d'évolution de l' usine à l'ère de la révolution industrielle : en observant la période d'apparition du machinisme, on allait voir naître une nouvelle rationalité de l'architecture, et émerg […] Lire la suite

KAHN ALBERT (1869-1942)

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 1 197 mots

La carrière et l'œuvre de l'architecte-ingénieur américain Albert Kahn se sont déroulées entre les dernières années du xix e  siècle et les débuts de la Seconde Guerre mondiale. Ce non-conformiste de génie sut conquérir le marché à défaut d'être aisément reconnu par ses pairs, mais il est admis aujourd'hui qu'il a exercé une influence décisive à l'échelle mondiale sur l'évolution de l'architecture […] Lire la suite

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN GRANDE-BRETAGNE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 154 mots

Dans le chapitre « La Grande-Bretagne, un musée industriel ? »  : […] La Grande-Bretagne a connu une industrialisation précoce et intense : quand elle est entrée, au milieu du xx e  siècle, plus tôt que d'autres nations, dans la phase du vieillissement industriel, elle a légué à nos contemporains une masse écrasante de bâtiments vidés de leur machines et de leurs travailleurs, un réseau de voies de communications d'une incroyable densité : canaux et bassins fluviaux […] Lire la suite

PATRIMOINE INDUSTRIEL EN SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 3 015 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les industries de consommation : du textile à la bière »  : […] Le développement d'une industrie textile et particulièrement cotonnière en Norvège, au Danemark ou en Suède porte un autre témoignage de la dépendance technologique de ces pays à l'égard de leurs voisins, particulièrement à l'égard de la Grande-Bretagne. Mais il est également à l'origine de la constitution d'un remarquable patrimoine industriel et technique. Dans la région de Borås (Suède), à 70 k […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Étienne GRISLAIN, « USINES, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/usines-architecture/