UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'U.N.E.S.C.O. (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture) est l'une des quinze institutions spécialisées du système des Nations unies. Conçue à partir des travaux préparatoires de la Conférence des ministres alliés de l'Éducation (Londres,1942-1945), elle fut créée en 1945 en tant que continuatrice de l'œuvre esquissée dans l'entre-deux-guerres par la Société des Nations (S.D.N.), l'Institut international de coopération intellectuelle et le Bureau international d'éducation. Du fait de la phraséologie de son mandat et de la pluralité de ses domaines d'action, elle éprouva d'emblée de constantes difficultés à formuler des priorités nettes et des programmes rigoureux. La nature même des problèmes de l'éducation, de la science et de la culture la prédisposait en fait à être entraînée dans des débats d'ordre politique. À partir de 1974, l'Organisation connut une crise endémique dont le point culminant fut, en 1984-1985, le retrait des États-Unis et du Royaume-Uni.

Origines et structures

La création de l'U.N.E.S.C.O. fut l'aboutissement d'une évolution historique qui remonte aux projets d'organisation internationale en matière d'éducation (Marc-Antoine Jullien, 1817 ; Herman Moelkenboer, 1892) et de Bureau international des relations intellectuelles (Association française pour la S.D.N., 1920). Au niveau diplomatique, la coopération dite « intellectuelle » acquit droit de cité grâce à la France qui suscita l'établissement – au sein de la S.D.N. – d'un organe consultatif restreint dont la présidence fut initialement confiée à Henri Bergson (Commission internationale de coopération intellectuelle, 1922). En 1924, la France offrit à la S.D.N. un instrument spécialisé établi à Paris et dont elle assura elle-même le financement régulier : l'Institut international de coopération intellectuelle (I.I.C.I.). Dès lors, la coopération intellectuelle s'épanouit dans cette institution qui s'assura la collaboration de l'élite artistique et scientifique du temps – Paul Valéry, Thomas Mann, Aldous Huxley, Alb [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'Institut universitaire de hautes études internationales, Genève

Classification

Autres références

«  UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)  » est également traité dans :

ABU SIMBEL

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 1 965 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le petit temple »  : […] À cent cinquante mètres environ au nord du grand temple s'ouvre, vers l'est, le temple consacré à Hathor , dame d'Ibchek (aujourd'hui Faras) et à la reine Nefertari. Il est généralement connu sous le nom de petit temple, par opposition au précédent, et dénommé en égyptien « Nefertari pour qui se lève Rê-(Horakhty) ». Il obéit aux mêmes principes que son voisin puisqu'il est aussi la transposition […] Lire la suite

ALPHABÉTISATION

  • Écrit par 
  • Béatrice FRAENKEL, 
  • Léon GANI, 
  • Aïssatou MBODJ
  •  • 8 904 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Questions de définition »  : […] Les statistiques actuelles donnent le plus souvent des taux d'alphabétisation (dits taux d'« alphabétisme ») et non d'analphabétisme. Ce changement dans le vocabulaire permet d'éviter d'utiliser le concept d'analphabétisme, jugé trop stigmatisant, même si par ailleurs la rhétorique du « déficit » ou du « handicap » perdure. Le terme analphabète demeure d'usage courant, mais les spécialistes usent […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DU PATRIMOINE

  • Écrit par 
  • Cyril ISNART
  •  • 4 694 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un corpus patrimonial en expansion »  : […] À partir des richesses archéologiques, artistiques et naturelles que les pouvoirs politiques héritiers des Lumières avait protégées à partir du xviii e   siècle, la fin du x x e   siècle et le début du xxi e   siècle ont considérablement étendu la typologie des biens que l’on entend mettre hors de danger de disparition . Elles ont également diffusé une idéologie patrimoniale de conservation et de […] Lire la suite

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 698 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Conservation et gestion de la biodiversité »  : […] La prise de conscience par la communauté scientifique de cette crise d'érosion massive de la biodiversité a suscité l'émergence d'une nouvelle discipline au début des années 1980, la biologie de la conservation. Toutefois, les préoccupations relatives à la protection de la nature furent bien antérieures : le premier parc dit national voit le jour en 1872 aux États-Unis (parc de Yellowstone) ; l […] Lire la suite

CONSERVATION DES ŒUVRES D'ART

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • Vincent POMARÈDE
  •  • 6 754 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Expansion de la muséologie »  : […] Depuis la Seconde Guerre mondiale, nous assistons au développement d'une science qui porte en elle une contradiction constitutive ; la muséologie est, en définitive, la discipline qui théorise la conservation et la présentation des objets d'art. Conserver et médiatiser sont les deux objectifs de la muséologie, deux objectifs parfaitement antinomiques. Le succès, d'abord inattendu, puis minutieusem […] Lire la suite

ÉCOLOGIE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 7 804 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Sauver la biodiversité  »  : […] Le fer de lance de cette structuration disciplinaire est la biologie de la conservation. Cette dernière, qui est une réponse de la communauté scientifique à la crise de la biodiversité, est mal nommée parce que sa vocation est largement et explicitement pluridisciplinaire. En effet, elle applique (et développe) les connaissances et les principes de l'écologie, de la biogéographie, de la génétique […] Lire la suite

ÉCOMUSÉES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 505 mots

Dans le chapitre « Du musée au parc régional »  : […] À ce point entre en jeu la notion de paysage. Pour l'historien du patrimoine industriel, la création de paysages spécifiques pour et par des industries qui ont altéré ou pollué souvent, mais aussi enrichi et remodelé l'environnement antérieur, ne saurait être mise en doute ; pas plus que la nécessité d'en préserver au moins des fragments pour faciliter la compréhension de ce qu'a été la vie des ho […] Lire la suite

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'édition sans frontières »  : […] En 2004, le montant des exportations de livres français à travers le monde, travaux d'impression inclus, s'est élevé à 637 412 milliers d'euros. Le montant des importations de livres étrangers était, lui, de 492 840 milliers d'euros.Les premiers importateurs de livres français étaient, dans l'ordre, en milliers d'euros : la Belgique et le Luxembourg (132 131), la Suisse (86 142), le Canada (70 42 […] Lire la suite

ÉDUCATION - L'accès à l'éducation dans le monde

  • Écrit par 
  • François ORIVEL
  •  • 5 751 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Des inégalités importantes »  : […] Les données mondiales produites par l'U.N.E.S.C.O. ne sont pas aussi détaillées et il convient d'interpréter les taux de scolarisation dans le supérieur comme des approximations, dont le principal intérêt est d'ordre comparatif (entre pays ou dans le temps). Les taux bruts ainsi calculés (tabl. 11) révèlent de très importantes disparités d'une région à l'autre. En 2004, le taux ne dépasse pas 5 […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Le droit de l'espace

  • Écrit par 
  • Simone COURTEIX
  •  • 11 475 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les télécommunications par satellite »  : […] Si l'établissement de systèmes commerciaux mondiaux (Intelsat, Inmarsat, Interspoutnik), régionaux ou nationaux (Eutelsat pour l'Europe, Arabsat pour les pays de la Ligue arabe, Palapa pour l'Indonésie) de télécommunications par satellites ne posent pas, au regard du droit de l'espace, de problèmes particuliers, la multiplication de ces systèmes qui utilisent les ressources naturelles limitées que […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Victor-Yves GHEBALI, « UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/unesco-united-nations-educational-scientific-and-cultural-organization/