UN NOUVEL ART IMPÉRIAL MÉSOPOTAMIEN(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers — 2550 Étendard d'Ur (The British Museum, Londres) : panneau de mosaïque en coquille, lapis-lazuli et calcaire rouge qui décrit, parmi d'autres thèmes, une scène de victoire, motif récurrent de la civilisation mésopotamienne, apparemment sans lien dans cette œuvre avec un événement réel.

Vers — 2500 Stèle des vautours (musée du Louvre) qui célèbre la victoire de la cité sumérienne de Lagash contre Umma sa voisine : première commémoration connue d'une scène de victoire liée à un événement historique.

— 2334-— 2279 Règne de Sargon, qui édifie le premier empire mésopotamien connu par les textes, dont la capitale est la ville d'Agadé.

Vers — 2285 Stèle commémorant une victoire de Sargon contre un souverain inconnu (musée du Louvre) : iconographie (le roi conduisant ses soldats, défilé de prisonniers, etc.) et style appartiennent à la tradition de l'époque des Dynasties archaïques.

— 2269-— 2255 Règne de Manishtusu, fils de Sargon, marqué par un renouveau de la statuaire.

— 2254-— 2218 Règne de Narâm-Sîn, petit-fils de Sargon, qui débute par une révolte générale qu'il écrase avant d'entreprendre une reconstruction de l'empire. L'art manifeste alors clairement un grand dynamisme et des tendances novatrices, et devient l'expression d'un pouvoir qui se veut universel.

Vers — 2250 Stèle de Narâm-Sîn (musée du Louvre).

— 2217-— 2193 Règne de Sharkalisharri, fils de Narâm-Sîn. La glyptique devient alors un art majeur au service de l'idéologie impériale puisque les empreintes des sceaux circulent dans tout l'empire.

Vers — 2100 La Stèle d'Ur-Nammu, premier souverain de la IIIe dynastie d'Ur, œuvre d'une grande perfection technique, marque un retour à la tradition par sa composition en registres superposés ; une scène célèbre représente le roi Ur Nammu faisant une libation au dieu de la Lune, Nanna (University Museum of Archaeology and Anthropology, université de Pennsylvanie, Philadelphie).

—  Jean-Claude MARGUERON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude MARGUERON, « UN NOUVEL ART IMPÉRIAL MÉSOPOTAMIEN - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-nouvel-art-imperial-mesopotamien-reperes-chronologiques/