Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NANKIN TRAITÉ DE (1842)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Conclu le 29 août 1842 entre la Grande-Bretagne et la Chine, le traité de Nankin met un terme à la première « guerre de l'opium » qui avait débuté lorsque les Britanniques étaient intervenus militairement dans l'Empire du Milieu pour protéger leurs activités commerciales (1839-1840). La Grande-Bretagne impose à la Chine de lui céder Hong Kong, d'ouvrir au commerce international cinq ports (dont Canton et Shanghai) et de limiter ses tarifs douaniers à 5 p. 100. En cela, les accords de Nankin inaugurent l'ère des « traités inégaux », grâce auxquels les puissances occidentales se partagent le marché chinois jusque-là replié sur lui-même, et affaiblissent la souveraineté de la dynastie des Qing en obtenant pour leurs ressortissants d'importants privilèges juridictionnels. En octobre 1860, le traité de Pékin parachève le système en contraignant la Chine à ouvrir au commerce étranger onze ports supplémentaires et à entretenir des relations diplomatiques avec l'Occident.

— Olivier COMPAGNON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

Classification

Pour citer cet article

Olivier COMPAGNON. NANKIN TRAITÉ DE (1842) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

    • Écrit par
    • 9 801 mots
    • 5 médias
    La présence occidentale puis japonaise en Chine prend, à partir du traité de Nankin en 1842, trois formes distinctes.
  • CHINE - Histoire jusqu'en 1949

    • Écrit par et
    • 44 594 mots
    • 50 médias
    ...cours d'une cérémonie expiatoire à caractère religieux (geste qui lui vaut une place d'honneur dans le « panthéon » du nationalisme chinois moderne). L'Angleterre riposta en engageant en Chine du Sud et vers les bouches du Yangzi une série d'opérations militaires (« première guerre de l'opium ») qui...
  • DYNASTIE QING - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 306 mots

    1644 Conquête de Pékin par les troupes mandchoues d'Abahai. Fin de la dynastie chinoise des Ming.

    1652 Le dalaï-lama est invité à Pékin où il est reçu avec faste.

    1689 Sous le règne de Kangxi, le premier traité de paix entre la Russie et l'Empire chinois est signé à Nertchinsk....

  • EXTRÊME-ORIENT QUESTION D'

    • Écrit par
    • 4 266 mots
    • 5 médias
    ...Palmerston déclare qu'elle a pour objet d'« assurer la sécurité future du commerce britannique », pose pour la première fois la question d'Extrême-Orient. Les Anglais obtiennent de la Chine, par le traité de Nankin (29 août 1842), la possession de l'île de Hong Kong et le droit de commercer dans...