THIOBACTÉRIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Thiobactériales forment un groupe important parmi les organismes qui sont responsables du cycle biologique du soufre.

Leur position dans la systématique et leur classification posent des problèmes très difficiles, si bien que les auteurs ne sont pas unanimes à admettre leur existence en tant que classe ou ordre. La plupart, possédant un pigment de type chlorophyllien, tirent leur énergie de la lumière (phototrophes) et vivent essentiellement dans les eaux. On ne saurait, dans un article qui leur est consacré, manquer d'évoquer aussi les Thiobacillus, dont la physiologie et le rôle dans le cycle du soufre sont voisins et, en tout cas, synergiques ; mais les Thiobacillus oxydent le soufre jusqu'au stade SO42-, alors que les Thiobactériales proprement dites oxydent H2S jusqu'au soufre métalloïdique. Enfin, il est indispensable de rappeler que d'autres bactéries de ce cycle (Desulfovibrio, par exemple) réduisent S042- en H2S.

Caractères et classification

Les Thiobactériales constituent un groupe de bactéries caractérisées physiologiquement par une action oxydante sur les composés minéraux réduits du soufre (essentiellement H2S), avec accumulation dans leurs cellules de granules de soufre élémentaire. Grâce à la présence de bactériochlorophylle, et éventuellement d'autres pigments, ces bactéries sont phototrophes obligatoires ou, pour certaines, facultatives (auxotrophes). Elles sont toutes anaérobies strictes. Cependant, les caractères morphologiques des genres sont tellement différents et certaines particularités physiologiques sont si accentuées que la classification systématique est extrêmement difficile et que les auteurs du Bergey's Manual of Determinative Bacteriology refusent ce groupement. Paradoxalement, les classifications américaine (Bergey) et française (Prévot) y font entrer une famille (Athiorhodaceae) qui n'a rien à voir avec le cycle du soufre. Plus paradoxalement encore, Bergey classe les bactéries vertes (Chloro...) dans les bact [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur ès sciences, correspondant de l'Académie des sciences, chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  THIOBACTÉRIALES  » est également traité dans :

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 601 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance des bactéries chimiolithotrophes dans la biosphère »  : […] Ces bactéries jouent un rôle fondamental, dans les sols et dans les eaux douces ou marines, à propos du recyclage de l'azote et du soufre. Ainsi, pour l' azote, leur importance est d'autant plus grande que cet élément y est relativement rare sous une forme assimilable. Les végétaux, source initiale de nourriture pour tout le monde animal, assimilent au mieux l'azote des nitrates qui, dans les so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiosyntheses/#i_44616

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques POCHON, « THIOBACTÉRIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thiobacteriales/