THIOBACTÉRIALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bioénergétique

Toutes ces bactéries, sauf les Beggiatoales, utilisent l'énergie lumineuse grâce à deux types de pigments. Cette photosynthèse bactérienne ne libère pas d'oxygène comme chez les plantes, mais la réaction exige un donateur exogène d'électrons (DH2), oxydé au cours du processus :

DH2 est ici l'hydrogène moléculaire, ou un composé minéral du soufre tel que H2S, S2O3 :

dans cette dernière réaction, la variation d'énergie libre ΔF′0 est égale à + 15 kcal. Cependant, des substances organiques (lactate, acétate, pyruvate, éthanol) peuvent également servir de donateurs pour certaines espèces ; ainsi, dans le cas de l'acétate :

Les pigments sont des bactériochlorophylles et des caroténoïdes ; la couleur des bactéries est fonction de leurs proportions relatives. On connaît quatre bactériochlorophylles désignées par les lettres a, b, c, d, dont les longueurs d'onde de maximum d'absorption se situent sur deux pics : 358 à 432 nm pour le premier, et 651 à 771 nm pour le second, chacune de ces quatre substances ayant ses deux optima propres. Les caroténoïdes, dont trente environ ont été isolés, contribuent à la photosynthèse en captant l'énergie lumineuse entre les deux pics d'absorption de bactériochlorophylles et en la transférant à ces dernières ; l'efficacité du transfert est de 50 p. 100. De plus, ils protègent les cellules contre l'action toxique des photo-oxydations.

Certaines espèces ont besoin de facteurs de croissance (auxotrophes). Enfin, les Beggiatoa, non chlorophylliennes, sont des chimiotrophes.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur ès sciences, correspondant de l'Académie des sciences, chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  THIOBACTÉRIALES  » est également traité dans :

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 601 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance des bactéries chimiolithotrophes dans la biosphère »  : […] Ces bactéries jouent un rôle fondamental, dans les sols et dans les eaux douces ou marines, à propos du recyclage de l'azote et du soufre. Ainsi, pour l' azote, leur importance est d'autant plus grande que cet élément y est relativement rare sous une forme assimilable. Les végétaux, source initiale de nourriture pour tout le monde animal, assimilent au mieux l'azote des nitrates qui, dans les so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiosyntheses/#i_44616

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques POCHON, « THIOBACTÉRIALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thiobacteriales/