TETRAPODOPHIS AMPLECTUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tetrapodophis amplectus (littéralement : « serpent à quatre pattes embrasseur ») est un serpent – ou tout au moins un Squamate (serpents et lézards) serpentiforme – fossile présentant des caractéristiques anatomiques des serpents (structure des vertèbres, allongement considérable du tronc, structure particulière des mâchoires), mais possédant quatre membres parfaitement fonctionnels et pourvus de cinq doigts, soit une combinaison de caractères anatomiques jusqu’alors inconnue. Provenant de sédiments calcaires du Brésil datés d’environ 115 millions d’années (Ma), il a été redécouvert par hasard par le paléontologue britannique David M. Martill (université de Portsmouth) dans les collections du musée Bürgermeister-Müller de Solnhofen en Allemagne, où il était considéré comme un fossile indéterminé. La publication de Martill et son équipe, en 2015 (« A four-legged snake from the Early Cretaceous of Gondwana », in Science, vol. 349, no 6246, pp. 416-419), a été très remarquée car, même si la compréhension des relations de parenté au sein des Squamates actuels et fossiles impliquait que des ancêtres des serpents avaient dû posséder quatre pattes dans un passé reculé, une preuve paléontologique tangible en était particulièrement bienvenue.

Dans les années 1990 et 2000, on avait mis au jour des serpents fossiles probablement marins, datant d’une centaine de millions d’années et qui étaient clairement pourvus de petits membres postérieurs, tels Haasiophis (le seul à présenter encore des doigts) ou Eupodophis, mais totalement dépourvus de membres antérieurs. La découverte de Tetrapodophis amplectus et de ses membres antérieurs et postérieurs complets est donc une très belle corroboration de ce que prédisait l’arbre phylogénétique des Squamates : les serpents ont jadis eu quatre pattes.

Tetrapodophis amplectus

Tetrapodophis amplectus

Photographie

Retrouvé par hasard au musée Bürgermeister-Müller de Solnhofen en Allemagne, ce fossile, provenant du Brésil et daté de quelque 115 millions d’années, est le premier serpent fossile à quatre pattes. En a, corps complet de Tetrapodophis amplectus montrant la position des membres... 

Crédits : Helmut Tischlinger/ University of Portsmouth

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe JANVIER, « TETRAPODOPHIS AMPLECTUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetrapodophis-amplectus/