TATARSTAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comprise entre la vallée moyenne de la Volga et l'avant-pays ouralien, le Tatarstan, issu de la république socialiste soviétique autonome de Tatarie, rassemblait en 2008, sur un territoire de 68 000 kilomètres carrés, une population de 3 762 809 personnes. Les Tatar, qui appartiennent au rameau turc de la famille ethno-linguistique altaïque, sont surtout nombreux au Kazakhstan et en Ouzbékistan. C'est que l'installation des Russes en Tatarie, commencée au lendemain de la prise de Kazan par les armées du tsar en 1552, s'est poursuivie sans désemparer, la découverte du pétrole au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ayant contribué à accroître fortement l'importance numérique du groupe slave vivant à l'intérieur des frontières de la Tatarie. Depuis l'éclatement de l'U.R.S.S., les Tatar représentent à peine la moitié de la population, aux côtés des Russes.

Le Tatarstan possède en effet sur son territoire les puits les plus productifs du gisement du Second-Bakou. Aussi, la valeur de la production industrielle (pétrochimie, plastiques, pneumatiques, engrais, machines-outils, automobiles, électronique, informatique) est-elle de beaucoup supérieure à celle de l'agriculture.

Le raffinage du pétrole et les possibilités énergétiques de la Tatarie, puis du Tatarstan, assurent l'essor de l'industrie dans tout le pays ; la capitale, Kazan, a bénéficié de cet essor industriel ; la population de la ville, qui n'était que de 406 000 habitants en 1939, est passée à 667 000 personnes en 1959 pour atteindre 1 112 673 en 2006. Créée sur les rives de la Kazanka, non loin de la Volga, au xiiie siècle, la ville des Tatar surveille depuis lors le trafic empruntant le grand fleuve, les Russes en ayant fait tout à la fois une forteresse, un important nœud de communications, une riche capitale de région agricole et un centre d'industrie.

Depuis le référendum de 1992, le Tatarstan réclame son indépendance.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TATARSTAN  » est également traité dans :

KAZAN, ville

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 544 mots

La ville de Kazan est la capitale de la République du Tatarstan, en Russie occidentale. Elle se situe sur la Volga, à son confluent avec la Kazanka (rive nord du réservoir de Samara) et s'étend sur 25 kilomètres environ en bordure d'un ensemble de collines ravinées. L'ancienne Kazan (Iske Kazan) fut fondée à la fin du xiii e   siècle, vraisemblablement par les Mongols (Tatars) de la Horde d'Or […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les relations entre le pouvoir fédéral et les régions »  : […] Une autre source de conflits tient à la nature fédérale du nouvel État. Une fois révolue la pax sovietica et sa capacité à résister aux tendances centrifuges, le fédéralisme apparaît dans toute sa vulnérabilité. Fragilité d'autant plus grande que Eltsine avait lâché, en août 1990, un « Prenez autant d'autonomie que vous pouvez en avaler ». Les chefs des exécutifs régionaux se posent en acteurs ma […] Lire la suite

TATAR

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 670 mots

Au nombre de 6 650 000 sur l'ensemble du territoire soviétique lors du recensement de 1989, les Tatar constituent 3,8 p. 100 de la population russe dans les années 2000. Outre ceux qui habitent sur le cours moyen de la Volga et dans l'Oural – les plus nombreux – qu'on appelle Tatar de la Volga, on rencontre les Tatar d'Astrakan (Koundrof ou Koundro et Karagach) qui, descendants des Nogaï, diffèren […] Lire la suite

VOLGA

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 985 mots

Dans le chapitre « La Volga moyenne, un fleuve construit et productif »  : […] De Rybinsk à Samara, la Volga draine une région au cœur de la puissance énergétique, urbaine et industrielle de la Russie, sur trois tronçons fluviaux différenciés d'amont en aval. De Rybinsk à Nijni-Novgorod, la Volga est transformée par le lac de barrage de Gorki, qui fait tourner depuis 1955 une centrale de 520 000 kW. Plusieurs villes se succèdent sur ce segment densément peuplé, où la premièr […] Lire la suite

Les derniers événements

21-31 mars 1992 • Russie • Deux républiques opposées au traité de la fédération.

Le 21, les habitants du Tatarstan, république autonome de Russie, se prononcent par référendum, avec 61,4 p. 100 des voix, en faveur de la création d'un « État souverain sujet du droit international ». La participation est de 81 p. 100. Les autorités russes déclarent que le scrutin menace [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « TATARSTAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatarstan/