TALLENSI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Population voltaïque vivant dans le nord du Ghāna et dont la langue appartient au groupe gour, les Tallensi constituent un exemple classique de société sans État. En l'absence de toute unité politique, l'identité même d'une telle population par rapport à des voisins, proches par la langue et par la culture, pose un problème, dans la mesure où les critères de délimitation, généralement d'ordre culturel, ne coïncident pas entre eux.

Essentiellement agriculteurs, les Tallensi cultivent les céréales, en particulier le mil ; l'élevage est pratiqué de manière annexe. La culture est intensive et le terroir nourrit une population qui contraste par sa densité avec celle des zones voisines ; les femmes commercialisent les produits. Dans la société tallensi, la filiation est patrilinéaire, de même que l'héritage et la succession. L'habitat est dispersé, mais les lignages étendus et les clans — unités exogames pourvues d'un totem — sont localisés. Le mariage s'accompagne d'une compensation matrimoniale et il scelle une alliance entre deux lignages. Dans la forme de vie traditionnelle de cette société, le culte des ancêtres était pratiqué, ainsi que le culte de la terre ; ce dernier donnait lieu à de grandes cérémonies. Aujourd'hui la société tallensi s'est adaptée aux réalités modernes : le christianisme et la scolarisation se sont développés ; l'économie de marché a pénétré la campagne, et de nombreux Tallensi émigrent vers les villes.

—  Roger MEUNIER

Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  TALLENSI  » est également traité dans :

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « La cohésion du groupe et son symbolisme »  : […] Pour garder sa cohésion, un peuple doit se penser comme unité et disposer pour cela de symboles d'union. Plus la valeur émotionnelle du symbole a de puissance et plus grand sera le loyalisme à l'égard du groupe. Symbole d'union fréquent et efficace, le chef signifie à la fois bien-être et fécondité pour la société ; il est ainsi sacralisé et reçoit d'importantes fonctions rituelles. À la limite, […] Lire la suite

FORTES MEYER (1904-1983)

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 283 mots

Longtemps occupé à travailler dans des régions très variées du continent africain, Meyer Fortes a poursuivi simultanément une carrière de chercheur spécialisé en anthropologie sociale et culturelle et une carrière d'universitaire comme professeur d'anthropologie sociale à Cambridge de 1950 à 1973. Ce sont les Tallensi du nord du Ghana qui ont été, pendant de nombreuses années, son champ d'étude pr […] Lire la suite

LIGNAGE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 2 483 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les lignages patrilinéaires »  : […] Les lignages patrilinéaires réussissent à organiser de façon très cohérente la règle de filiation agnatique, la résidence patrilocale et le principe de l'autorité masculine. Il est important d'avoir des fils et l'on ne se préoccupe pas tant du sort des filles, si ce n'est pour les marier au-dehors et obtenir, en échange, des épouses pour les hommes du lignage. L'ancienne Rome, la Chine et presque […] Lire la suite

SORCELLERIE

  • Écrit par 
  • Denise PAULME, 
  • Bernard VALADE
  •  • 4 724 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sorcellerie et structures sociales »  : […] Ayant étudié les Pondo d'Afrique du Sud, puis les Nyakyousa de Tanzanie, Monica Wilson fut frappée par les différences entre ces deux sociétés quant aux croyances à la sorcellerie. Le sorcier nyakyousa se trahit par sa gloutonnerie, qui le pousse à dévorer les entrailles de ses voisins pendant leur sommeil et à sucer le lait du bétail. On lui impute donc les maladies qui découleraient de ces pra […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « TALLENSI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tallensi/