Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYSTÈMES D'EXPLOITATION, informatique

  • Article mis en ligne le
  • Écrit par

Un système d'exploitation (Operating System ou OS) est un ensemble de programmes spécialisés qui permet l'utilisation des ressources matérielles d'un ou plusieurs ordinateurs. Il assure le démarrage (Boot) de l'ordinateur et l'exécution des logiciels applicatifs. Il remplit deux fonctions majeures : d'une part, la gestion des ressources matérielles (la mémoire, le processeur et les périphériques), en répartissant leur utilisation entre les différents logiciels ; d'autre part, la fourniture de services aux applications, en offrant une interface de plus haut niveau que celle de la machine physique. Cette interface présente la vision d'une « machine virtuelle », fournissant un ensemble de fonctions de base (appels système) pour l'écriture des applications.

Depuis leur apparition à la fin des années 1950, les systèmes ont suivi l'évolution de l'informatique, marquée notamment par le développement des microprocesseurs et la mise en réseau des ordinateurs. Si les premiers systèmes géraient les ressources d'un ordinateur dédié à un unique programme applicatif, les systèmes d'aujourd'hui contrôlent l'exécution simultanée d'une multitude de programmes répartis sur un ensemble d'ordinateurs. Leur conception reste cependant essentiellement fondée sur des principes introduits dans les années 1960.

Structure d'un système d'exploitation

Un système d'exploitation doit assurer le fonctionnement d'un système informatique composé d'une unité centrale (un processeur universel), d'une mémoire vive et d'un certain nombre d'unités d'échange ou contrôleurs. Ces derniers sont des processeurs spécialisés dans le transfert de données entre les périphériques (disques magnétiques, accès réseau...) et la mémoire vive. Des bus (ensemble de fils d'interconnexion) permettent les échanges d'informations entre ces différents composants (fig. 1).

Microprocesseur : le Pentium. 4 - crédits : Intel .

Microprocesseur : le Pentium. 4

Informatique : architecture d'un ordinateur - crédits : Encyclopædia Universalis France

Informatique : architecture d'un ordinateur

Informatique : système d'exploitation dans l'architecture d'un système d'informatique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Informatique : système d'exploitation dans l'architecture d'un système d'informatique

Le système d'exploitation est un logiciel composé d'un noyau (kernel) qui réalise les fonctions fondamentales comme l'exécution des programmes, l'accès aux fichiers, la gestion des utilisateurs et de la mémoire vive, et le transfert de données vers les périphériques (entrées/sorties). L'accès à ces fonctions de base se fait par des appels système émis par les programmes utilisateurs. Au-dessus du noyau s'exécute un ensemble de programmes utilitaires offrant des services de plus haut niveau. Les codes de ces services sont souvent regroupés dans des bibliothèques qui peuvent être utilisées par les programmes applicatifs. Il existe aussi des programmes indépendants, n'appartenant pas au système d'exploitation, qui assurent des services externes comme le transfert de données, l'accès à un langage de commande ou l'accès à un ordinateur distant (fig. 2). La plupart des systèmes d'exploitation actuels offrent à l'utilisateur une interface graphique (Graphic User Interface, ou GUI), permettant de faciliter l'accès aux fonctions du système et aux programmes applicatifs.

Les composants du système d'exploitation s'exécutent dans des modes de fonctionnement différents du processeur. Ainsi, le code du noyau fonctionne dans un mode privilégié, donnant un accès illimité à toutes les ressources matérielles (processeur, mémoire, disque). Les programmes système localisés au-dessus du noyau ne possèdent pas les mêmes privilèges que ceux du noyau ; ils sont exécutés en mode utilisateur, comme les programmes applicatifs. Dans ce dernier mode, l'accès aux ressources est restreint : chaque programme reste confiné et ne peut accéder qu'aux ressources qui lui sont allouées par le noyau. Des trappes permettent à un programme applicatif de basculer en mode privilégié pour l'exécution de portions de codes du noyau. Elles sont soit déclenchées par des appels[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris-VI), directeur-adjoint du LIP6

Classification

Pour citer cet article

Pierre SENS. SYSTÈMES D'EXPLOITATION, informatique [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Média

Microprocesseur : le Pentium. 4 - crédits : Intel .

Microprocesseur : le Pentium. 4

Autres références

  • SYSTÈMES D'EXPLOITATION

    • Écrit par
    • 258 mots

    Les ordinateurs devenant de plus en plus complexes, on s'est préoccupé vers 1960 de les doter de programmes spéciaux pour remplir deux fonctions : automatiser la « gestion » de leur fonctionnement interne et de leurs entrées-sorties ; servir d'interface entre le matériel et le programmeur. Le plus...

  • SYSTÈMES D'EXPLOITATION - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 757 mots

    1961 Compatible time sharing system (CTSS), système d'exploitation développé au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) sur l'ordinateur I.B.M. 7090 pour que plusieurs étudiants puissent utiliser simultanément l'ordinateur.

    1961 La firme britannique Ferranti et l'université...

  • ARCHIVAGE NUMÉRIQUE

    • Écrit par
    • 4 749 mots
    Tout aussi problématique est l'obsolescence des logiciels et des systèmes d'exploitation, ces deux outils évoluant à des rythmes différents. Les systèmes d'exploitation les plus anciens disparaissent du marché et sont remplacés. Les logiciels d'application qui fonctionnaient avec les anciens systèmes...
  • GATES WILLIAM H. III dit BILL (1955- )

    • Écrit par
    • 1 303 mots
    • 1 média
    ...l’un des premiers à avoir compris la toute-puissance du logiciel. En 1981, afin de proposer un logiciel opérationnel à IBM, il rachète à très bas prix le système d’exploitation développé par la société SCP (Seattle Computer Products). Celui-ci prendra le nom de MS-DOS (Microsoft-disk operating system...
  • INTERNET - Histoire

    • Écrit par et
    • 6 984 mots
    • 2 médias
    ...des contraintes fortes de temps de réponse utilisent UDP au lieu de TCP. Initialement un grand nombre d'applications simples ont été développées sous le système d'exploitation Unix, pour gérer des ressources distantes (imprimantes, disques durs, etc.) comme si elles étaient situées dans la machine de l'utilisateur....
  • KILDALL GARY (1942-1994)

    • Écrit par
    • 852 mots

    Ingénieur informaticien américain, Gary Arlen Kildall est entré dans l'histoire de l'informatique pour avoir été un des premiers à considérer les systèmes électroniques à microprocesseur comme de véritables ordinateurs, pour avoir conçu CP/M (control program/monitor, programme...

  • Afficher les 8 références