KORSAKOFF SYNDROME DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le neuropsychiatre russe Serge Korsakoff (1854-1900) décrivit dans une série d'articles (1887-1891) un symptôme fréquemment rencontré dans l'alcoolisme chronique et consistant en une forte désorientation due au fait que le malade comble des lacunes de son idéation en confabulant. Ce syndrome comporte à la fois une amnésie des faits récents, une désorientation temporo-spatiale, de fausses reconnaissances, la fabulation et une certaine euphorie ; la vigilance y demeure cependant intacte, ce qui distingue ce syndrome de la confusion mentale.

La psychose de Korsakoff est classée aujourd'hui parmi les encéphalopathies vitaminocurables, bien que les améliorations obtenues par le traitement vitaminique ne soient pas totales. Elle s'accompagne fréquemment mais de façon non systématique d'une polynévrite ; les lésions du corps mamillaire trouvées à l'autopsie expliquent le trouble mnésique.

On rencontre cette encéphalopathie carentielle essentiellement dans l'alcoolisme chronique (où elle se présente sous des formes lentes relativement curables, et sous des formes aiguës très graves), dans le béribéri, la pellagre, les complications de la grossesse et de l'accouchement, la maladie postopératoire, certaines tumeurs de la base ; elle peut aussi faire partie des séquelles postencéphalitiques.

—  Georges TORRIS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Georges TORRIS, « KORSAKOFF SYNDROME DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-korsakoff/