Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

Bruckner doute longtemps de sa vocation de compositeur et ne complète sa formation musicale que vers l'âge de trente-cinq ans, avant de devenir lui-même, en 1868, professeur au Conservatoire de Vienne. Organiste à la cour des Habsbourg, il se rend célèbre par ses improvisations. Mais il ne connaît la gloire que dans les dernières années de sa vie. Son œuvre, marquée par sa profonde ferveur catholique, comporte de la musique sacrée (messes, psaumes, Te Deum...), des chœurs profanes, des pièces pour orgue et pour piano, un remarquable quintette à cordes et, surtout, des symphonies.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-bruckner-anton/