Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langage

Entreprise en 1887, cette Neuvième Symphonie est inachevée : ses trois premiers mouvements sont terminés le 30 novembre 1894, mais la santé déclinante de Bruckner l'empêche d'achever son finale, dont il a esquissé 480 mesures. Cette symphonie, qui ne sera créée que le 11 février 1903, comporte de nombreuses citations de ses œuvres, notamment de deux de ses messes – la Première, en mineur, et la Troisième, en fa mineur –, du finale de sa Cinquième Symphonie, du thème principal de sa Septième Symphonie ou encore de l'adagio de sa Huitième Symphonie. Le scherzo, tout en martèlement, est d'un saisissant caractère démoniaque.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-bruckner-anton/