STRESS POST-TRAUMATIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Facteur de risque et de résilience

Contrairement au modèle soutenu par le D.S.M., il est reconnu que les caractéristiques de l'événement stressant ne rendent compte que d'une proportion relativement faible de la variance observée au niveau de la symptomatologie post-traumatique. De nombreux facteurs de risque (ou, a contrario, de résilience) ont été identifiés. Dans l'ensemble, ces modulateurs de la réponse post-traumatique ont trait tantôt à des différences interindividuelles prémorbides (sexe, histoire psychiatrique, traumatismes préalables, niveau d’intelligence, classe sociale, personnalité), tantôt à des processus cognitifs, neurologiques, ou sociaux se déployant en situation péri- ou post-traumatique précoce (évaluation cognitive de la situation, processus de dissociation, perturbations du sommeil, qualité du support social). Comme détaillé par le modèle cognitif de l’E.S.P.T. d’Ehlers et Clark (2000), les processus cognitifs péri- et post-traumatiques constituent de puissants prédicteurs de la survenue d'un E.S.P.T. Leur modification est à la base de protocoles d’intervention psychologiques dont l’efficacité thérapeutique a été validée empiriquement.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : docteure en psychologie, psychothérapeute, maître d'enseignement et de recherche, université de Genève (Suisse)

Classification

Autres références

«  STRESS POST-TRAUMATIQUE  » est également traité dans :

AMNÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 1 104 mots

Les amnésies constituent un terme générique qui s’applique à de multiples situations pathologiques : une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, un traumatisme crânien, les conséquences de lésions focales de diverses origines, comme une pathologie infectieuse, vasculaire, tumorale, carentielle, etc. Tout en étant le symptôme, parfois central, d’une maladie, ces amnésies sont tout […] Lire la suite

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Reconnaissance et efficacité de l’EMDR »  : […] Depuis la fin du xx e  siècle, la psychothérapie EMDR est reconnue par de nombreux services nationaux de santé mentale, organisations professionnelles et instances internationales (en France, la Haute Autorité de santé, l’INSERM… ; aux États-Unis, le puissant Department of Veterans Affairs, l’American Psychiatric Association… ; l’OMS…) comme un traitement efficace dans la prise en charge du psycho […] Lire la suite

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les croyances dysfonctionnelles  »  : […] Les croyances dysfonctionnelles sont constituées d’un ensemble complexe d’associations entre concepts, stockées en mémoire à long terme et qui influencent le fonctionnement cognitif, affectif et relationnel. Par exemple, en raison d’expériences précoces et de facteurs de personnalité, les personnes ayant reçu un diagnostic d’anxiété sociale ont développé des croyances problématiques sur elles-mêm […] Lire la suite

TRAUMATISME PSYCHIQUE

  • Écrit par 
  • Hélène THOMAS
  •  • 1 217 mots

La notion de trauma comporte deux pôles : l‘un médical et l’autre psychique. D'après l'étymologie –  trauma , en grec, signifie « blessure » –, l'aspect médical apparaît historiquement en premier. En ce sens, on définira d'abord un traumatisme comme une lésion, une blessure produite par un agent extérieur qui a agi de façon mécanique. Le mot « traumatisme » sera ensuite appliqué aux blessures psyc […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Grazia CESCHI, « STRESS POST-TRAUMATIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stress-post-traumatique/