SLAVONIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Partie orientale de la république de Croatie, limitrophe de la Hongrie au nord, séparée, au sud, de la Bosnie-Herzégovine par le cours de la Save, la Slavonie (Slavonija) s'étend à l'est de Zagreb jusqu'à la limite de la Voïvodine.

Les paysages de plaine l'emportent largement (Posavina, Podravina), dominés par des massifs paléozoïques aux formes lourdes, aux altitudes inférieures à mille mètres, dont la couverture néogène le plus souvent conservée est disséquée en collines (Psunj, Papuk, Moslavačka gora). Sur les alluvions et les placages lœssiques, les sols sont généralement fertiles. Le climat, dont la continentalité s'accroît vers l'est, est assez sec, avec un maximum pluviométrique estival.

L'habitat rural s'est implanté de préférence au pied des hauteurs (podgora) et sur le rebord des terrasses de lœss au-dessus des vallées marécageuses, notamment à partir du xviiie siècle sous le régime des Confins militaires austro-hongrois. Il est concentré en de gros villages au plan régulier, allongé ou en damier. Les latifundia, entamés par une première réforme agraire entre les deux guerres, ont été liquidés après la Seconde Guerre mondiale. Sous le régime socialiste yougoslave, les combinats agro-industriels ont joué un rôle économique essentiel, même s'ils ne détenaient la majorité des terres que dans la Baranja, entre la Drave et le Danube. À la culture mécanisée de très grandes parcelles se sont ajoutées la transformation industrielle et la distribution, des produits agricoles. Céréales, vignes et vergers, plantes fourragères alimentant un élevage bovin sont les productions principales ; la Slavonie est le grenier agricole de la Croatie.

Les voies de communication sont bien développées et les villes actives : sidérurgie à Sisak ; matériel ferroviaire à Slavonski Brod ; Osijek (90 400 hab. lors du recensement de 2001) abrite des industries de transformation variées. Du pétrole est extrait dans la région de Sisak. Les conflits nés de l'éclatement de la Yougoslavie au début des années 1990 ont entraîné des déplacements de populations vers la côte et détruit de nombreuses infrastructures, fragilisant une économie coupée de certaines de ses sources d'importation et dont le marché s'est considérablement réduit.

—  Michel ROUX

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SLAVONIE  » est également traité dans :

CROATIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Ivo FRANGES, 
  • Mladen KOZUL
  •  • 9 188 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La guerre et l'offensive serbe »  : […] Alors que la guerre a commencé, les trois médiateurs du Conseil européen réunissent Serbes, Croates et Slovènes sur l'île de Brioni dans l'Adriatique, le 7 juillet. Ils décident conjointement d'appliquer un cessez-le-feu et de susprendre les déclarations d'indépendance. Aucune de ces deux résolutions ne sera respectée et le processus d'éclatement de la Yougoslavie se met en marche. Si le régime s […] Lire la suite

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Régions naturelles »  : […] À leurs limites, les Dinarides font transition avec les régions naturelles voisines . Dans le nord, la Slovénie est presque entièrement d'appartenance alpine : elle comprend en effet, essentiellement, les Alpes Juliennes dont les paysages de hauts sommets calcaires (Triglav, 2 863 m), dominant de vastes et profondes forêts de sapins, ne sont pas sans rappeler les paysages des Alpes Lombardes et […] Lire la suite

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'État hongrois médiéval »  : […] Le véritable fondateur de l'État hongrois est le roi saint Étienne (996-1038). Il imposa d'abord la conversion au christianisme, malgré les réticences de certains clans. Placé au contact des chrétientés grecques et latines, il choisit le catholicisme romain qui avait pénétré par l'intermédiaire de missionnaires venus de Bohême et de Bavière. Dans un souci d'équilibre, il se déclara vassal du Saint […] Lire la suite

OSIJEK

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 304 mots

La ville d'Osijek (Esseg en allemand, Eszék en hongrois) est située à l'extrémité est de la Slavonie, partie orientale de la Croatie, à quelque 210 kilomètres à l'est de Zagreb. C'est à la fois un port fluvial et un centre industriel et agricole baignés par la Drave. Dans l'Antiquité romaine, le site de la ville était connu sous le nom de Mursa (qui fut le cadre d'une bataille sanglante en 351 ent […] Lire la suite

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La formation de la Yougoslavie »  : […] Tandis que la Serbie, malgré l'héroïsme de son armée, est écrasée en 1915 , les Slaves de la Monarchie gardent une attitude apparemment loyale à l'égard des Habsbourg. Le leader slovène, Mgr Korošec, se prononce, dans la déclaration de mai 1917, en faveur de la création d'un État yougoslave à l'intérieur de l'Empire habsbourgeois. Pourtant, un groupe d'exilés politiques réunis à Londres autour de […] Lire la suite

Les derniers événements

Croatie. Retour de la Slavonie-Orientale sous l'administration de Zagreb. 15 janvier 1998

Le mandat de l'Administration transitoire des Nations unies en Slavonie-Orientale parvient à expiration. Le territoire occupé par les Serbes en 1991 – la ville de Vukovar était tombée en novembre après trois mois de siège – repasse sous l'administration de Zagreb après une période de transition destinée à assurer le maintien sur place des Serbes originaires de la région et le retour des Croates chassés par les troupes de Belgrade en 1991. […] Lire la suite

Croatie – Yougoslavie. Normalisation des relations. 23 août 1996

accord de reconnaissance mutuelle qui prévoit l'établissement de relations diplomatiques. Ce texte officialise l'accord intervenu en novembre 1995 sur le statut de la Slavonie orientale, territoire croate occupé par les Serbes et qui doit être rétrocédé en 1997. […] Lire la suite

Bosnie-Herzégovine. Conclusion à Dayton d'un accord de paix. 1er-27 novembre 1995

de cette Fédération, créée en mars 1994 sous l'égide des États-Unis en vue de mettre fin au conflit croato-musulman. Le 12, les Croates et les Serbes séparatistes de Slavonie orientale, dernier territoire croate dont le contrôle échappait à Zagreb, signent un accord qui prévoit que la région sera […] Lire la suite

Croatie – Bosnie-Herzégovine. Reconquête de la Krajina par l'armée croate et riposte massive des Occidentaux en Bosnie. 1er-30 août 1995

ripostent au bombardement de Knin, la capitale de la Krajina, par le bombardement de plusieurs villes croates, dont Zagreb. En mai, les Croates avaient reconquis l'enclave occupée par les Serbes en Slavonie occidentale. L'Union européenne et la Russie condamnent l'offensive croate, tandis que les États […] Lire la suite

Croatie. Offensive victorieuse en Slavonie occidentale. 1er-2 mai 1995

Le 1er, l'armée croate lance une offensive massive contre des positions occupées depuis septembre 1991 par les Serbes indépendantistes de la « république » de Krajina en Slavonie occidentale, dans la région de Pakrac. C'est la seconde offensive de ce type depuis la fin […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel ROUX, « SLAVONIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/slavonie/