SIGISMOND III VASA (1566-1632) roi de Pologne (1587-1632) et de Suède (1593-1599)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Jean III Vasa (ou Wasa), roi de Suède et neveu, par sa mère Catherine, du dernier roi Jagellon, élevé dans la religion catholique, Sigismond III Vasa est élu roi de Pologne, en 1587, à la mort d'Étienne Báthory, et grâce à l'appui du chancelier Jan Zamoyski. Il promet d'entretenir une flotte dans la Baltique, de fortifier la frontière orientale contre les invasions tatares et de ne pas se rendre en Suède sans l'autorisation de la diète polonaise. Le principe de la stricte union personnelle entre les deux couronnes régit les relations polono-suédoises ; quand Sigismond succédera à son père sur le trône de Suède, les deux pays seront perpétuellement alliés, mais garderont leurs propres lois ; la Suède sera gouvernée, durant l'absence du souverain, par un conseil de sept membres. Sigismond III n'était d'ailleurs pas aimé de ses sujets polonais ; il lui manquait la bonhomie des Jagellons, et, souverain lettré et raffiné, il était méprisé par la petite noblesse. Il veut établir une alliance étroite avec la maison d'Autriche pour mieux lutter contre le péril turc. En fait, il est sans cesse en conflit avec son chancelier, Zamoyski, qui défend les « libertés » de la noblesse. Il va passer tout son règne à se quereller avec ce dernier. En 1590, Sigismond III réussit à pourvoir plusieurs grandes charges du royaume en y nommant des membres de la famille Radziwill. En 1592, il épouse l'archiduchesse d'Autriche Anne. Cherchant à se rapprocher de la Baltique, il transfère de Cracovie à Varsovie la capitale de la Pologne. À la mort de son père (1592), il va prendre possession du trône de Suède ; en 1598, il doit y retourner pour mater la révolte du parti protestant que dirige son oncle Charles ; ce dernier se fera proclamer roi de Suède en 1604. Battu, Sigismond quitte la Suède, qu'il ne reverra jamais, et il engagera la Pologne dans une série de conflits avec la Suède. En 1605, il essaie de supprimer le liberum veto à la Diète, mais, avec la mort de Zamoyski, la Pologne connaît une période d'anarchie, marquée par la révolte du Palatin Mikolaj Zebrzgdowski, jusqu'en 1610. Aussi est-elle incapable de tirer vraiment parti de l'effondrement de l'État russe (Temps des troubles), malgré une occupation éphémère de Moscou. Après le début de la guerre de Bohême (guerre de Trente Ans), Sigismond renforce son alliance avec les Habsbourg, mais il ne participe pas directement au conflit. À sa mort, il laisse deux fils, Ladislas et Jean-Casimir, qui régneront tous les deux.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  SIGISMOND III VASA (1566-1632) roi de Pologne (1587-1632) et de Suède (1593-1599)  » est également traité dans :

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Souverains médiocres et guerres funestes (1587-1763) »  : […] À la fin du xvi e  siècle, la Pologne, qui cumule les inconvénients d'une république nobiliaire et d'un royaume électif, entre dans une longue décadence. La dynastie suédoise des Waza l'entraîne dans des guerres ruineuses et impopulaires. Sigismond III (1587-1632) échoue dans ses tentatives, aussi bien pour réunir le trône de Suède à celui de Polo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_37067

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 809 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'échec de la Contre-Réforme »  : […] Jean III (1569-1592) avait déjà montré comme duc de Finlande sa volonté d'infléchir la politique suédoise dans des voies nouvelles. Son mariage avec la sœur du roi de Pologne le rapprocha des puissances catholiques. Il reçut secrètement des jésuites. Les souverains partisans de la Contre-Réforme espérèrent le retour de la Suède au catholicisme. Mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_37067

TEMPS DES TROUBLES (1598-1613)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 586 mots

On désigne ainsi la période particulièrement agitée de l'histoire russe qui commence à la mort du dernier descendant des Riourikides en 1598, le tsar Fiodor, et s'achève par l'établissement d'une nouvelle dynastie, celle des Romanov. Cette crise revêt trois aspects fondamentaux : tout d'abord, il s'agit d'une crise dynastique. Il n'existait pas de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-des-troubles/#i_37067

VARSOVIE

  • Écrit par 
  • Norman DAVIES, 
  • Andrew H. DAWSON, 
  • Janusz DURKO, 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 2 675 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fondation et débuts  »  : […] Les origines de Varsovie demeurent obscures. Les fouilles archéologiques réalisées dans les limites actuelles de la ville confirment l'existence de Stare Bródno. Ce petit comptoir, actif au x e et au début du xi e  siècle, est supplanté par Kamion (vers 1065), puis Jazdow, attesté pour la première fois en 1262. Vers la fin du xiii e  siècle, Jazdo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie/#i_37067

ZAMOYSKI JAN (1541-1605)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 245 mots

Magnat et homme d'État polonais, Jan Zamoyski fait ses études à Paris, Strasbourg et Padoue, où il écrit le De Senatu romano (1563), et apparaît dès son retour en Pologne comme l'un des juristes les plus accomplis. Il est l'un des instigateurs de l'élection de Henri de Valois au trône de Pologne. Après le départ précipité de ce dernier, il pousse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-zamoyski/#i_37067

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « SIGISMOND III VASA (1566-1632) - roi de Pologne (1587-1632) et de Suède (1593-1599) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond-iii-vasa/