ZAMOYSKI JAN (1541-1605)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Magnat et homme d'État polonais, Jan Zamoyski fait ses études à Paris, Strasbourg et Padoue, où il écrit le De Senatu romano (1563), et apparaît dès son retour en Pologne comme l'un des juristes les plus accomplis. Il est l'un des instigateurs de l'élection de Henri de Valois au trône de Pologne. Après le départ précipité de ce dernier, il pousse la candidature d'Étienne Bathory. En 1576, il est nommé chancelier et, en 1580, commandant en chef (hetman) de l'armée de la République. Il soutient Étienne Bathory dans sa lutte contre Ivan le Terrible. Après la mort d'Étienne Bathory, il refuse les avances des Habsbourg et réussit à faire élire roi Sigismond Vasa, fils de Catherine Jagellon (et, par conséquent, apparenté à la dynastie nationale). En 1588, il réussit même à capturer l'archiduc Maximilien, élu roi par le parti opposé au sien. Pourtant, Sigismond Vasa limita l'autorité de Zamoyski. Hostile aux Habsbourg, Zamoyski était également opposé à la guerre contre les Turcs. Aussi, en 1600, refuse-t-il l'adhésion de la République polonaise à la Sainte Ligue constituée pour lutter contre les Ottomans. Enfin, Zamoyski se révèle un partisan farouche du pouvoir des ordres contre l'absolutisme monarchique et il défend le liberum veto contre les tentatives de renforcement du pouvoir monarchique proposées par Sigismond Vasa en 1605.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  ZAMOYSKI JAN (1541-1605)  » est également traité dans :

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'éclat de la Renaissance »  : […] Le développement économique que l'on constate, de la fin du xv e  siècle jusqu'au début du xvii e , s'est fait en faveur de la noblesse et de la bourgeoisie. La propriété foncière tend à devenir le monopole de la noblesse et du haut clergé ; la bourgeoisie en est écartée, et les tenures des paysans sont incorporées à la réserve seigneuriale, où, surveillés par un faktor ou dwornik , ils sont astre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_37026

SIGISMOND III VASA (1566-1632) roi de Pologne (1587-1632) et de Suède (1593-1599)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 453 mots

Fils de Jean III Vasa (ou Wasa), roi de Suède et neveu, par sa mère Catherine, du dernier roi Jagellon, élevé dans la religion catholique, Sigismond III Vasa est élu roi de Pologne, en 1587, à la mort d'Étienne Báthory, et grâce à l'appui du chancelier Jan Zamoyski. Il promet d'entretenir une flotte dans la Baltique, de fortifier la frontière orientale contre les invasions tatares et de ne pas se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond-iii-vasa/#i_37026

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « ZAMOYSKI JAN - (1541-1605) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-zamoyski/