SHILLUK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Installés principalement près de la ville de Malakal, au Soudan du Sud, sur les rives du Nil Blanc, les Shilluk sont estimés à 50 000 environ dans les années 1990. Leur nombre actuel est inconnu en raison de l'incertitude des données sur les provinces méridionales du Soudan (Soudan du Sud aujourd'hui), ravagées à la suite de la rébellion de 1983 contre l'autorité du gouvernement de Khartoum, qui a précipité la région dans une guerre civile de vingt années.

À la différence de leurs voisins nuer et dinka, les Shilluk, bien qu'ils aient gardé des activités importantes d'éleveurs, sont des agriculteurs sédentarisés. La population se disperse en hameaux dirigés chacun par un chef élu. Néanmoins, les Shilluk se reconnaissent un seul souverain commun, le reth (roi divin), choisi parmi les fils du roi défunt. Le clan royal se rattache à un héros mythique, Nyikang, fondateur de la dynastie. La société shilluk est restée animiste et fortement hiérarchisée. Elle compte des hommes libres, des vassaux du roi et des esclaves.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SHILLUK  » est également traité dans :

NILOTIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 637 mots

Le terme de nilotique porte clairement la marque de son origine géographique. Il désigne des populations qui habitent la vallée du Nil ou en sont originaires. En fait on ne l'a jamais utilisé que pour certains groupes situés entre le 12 e parallèle nord et le lac Victoria (que traverse l'équateur) et qui, d'ouest en est, s'étendent sur une région qui déborde largement la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nilotiques/#i_30773

ROI DIVIN, anthropologie

  • Écrit par 
  • Claude TARDITS
  •  • 5 001 mots

Dans le chapitre « Un débat sur le régicide »  : […] La définition de Seligman semblait permettre d'identifier aisément les rois divins : il suffisait de s'assurer de la présence, dans une société, des traits retenus par cet auteur. Un seul débat s'est ouvert, mettant en question le caractère de la mort infligée à un souverain précisément tenu pour un bon exemple de roi divin. Dans la « Frazer Lecture » de 1948, Evans-Pritchard, reprenant les matér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roi-divin-anthropologie/#i_30773

SACERDOCE

  • Écrit par 
  • Mariasusai DHAVAMONY, 
  • Universalis
  •  • 5 872 mots

Dans le chapitre « Les religions africaines »  : […] Pour les Abaluyia du Kavirondo (Kenya), l'homme dont la femme est atteinte de stérilité, dont le bétail périt, dont les récoltes sont dévastées par les tempêtes et dont le caractère est en contradiction avec les dispositions des représentants du sacré est frappé d'interdit et ne peut se voir confier la charge sacerdotale ( omusalisi ). Le fait d'être avancé en âge ne suffit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacerdoce/#i_30773

Pour citer l’article

« SHILLUK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shilluk/