KOUSSEVITSKY SERGE (1874-1951)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef d'orchestre américain d'origine russe, né le 26 juillet 1874 à Vychni-Volotchek (près de Tver, en Russie), mort le 4 juin 1951 à Boston.

Serge Koussevitsky, de son vrai nom Sergueï Aleksandrovitch Koussevitsky, étudie la contrebasse à Moscou, où il se révèle un virtuose. Il joue ses propres compositions lors de récitals donnés en Russie, en Allemagne et en Angleterre. Son Concerto pour contrebasse (1905) entre dans le répertoire. Il débute sa carrière de chef d'orchestre en 1908 à Berlin et part à Moscou l'année suivante pour former son propre orchestre et fonder une maison d'édition de musique russe. Dans son catalogue figurent notamment les œuvres d'Alexandre Scriabine (dont Koussevitsky est l'un des meilleurs interprètes), Sergueï Rachmaninov, Igor Stravinski et Serge Prokofiev. Après la révolution russe de 1917, il dirige l'Orchestre symphonique de Petrograd (Saint-Pétersbourg), mais quitte la Russie en 1920. Il s'installe alors à Paris (1921), où il organise des concerts annuels et dirige de nombreuses œuvres de compositeurs russes et français.

De 1924 à 1949, il dirige l'Orchestre symphonique de Boston et donne les premières représentations d'œuvres d'Aaron Copland, de Roy Harris, de Walter Piston et d'autres compositeurs américains contemporains. En 1931, il commande pour le cinquantième anniversaire de l'orchestre des pièces de Maurice Ravel, Serge Prokofiev et George Gershwin, ainsi que la Symphonie de psaumes d'Igor Stravinski. Il dirige ensuite le Berkshire Music Festival, et crée en 1940 le Berkshire Music Center, où de prestigieux musiciens américains et européens viennent dispenser des cours d'été. En 1942, il crée la fondation Koussevitsky pour commander et représenter de nouvelles œuvres.

Koussevitsky possède un style de direction d'orchestre éminemment personnel. Il crée des interprétations rhapsodiques des pièces de Piotr Ilitch Tchaïkovski, de Jean Sibelius ainsi que d'autres compositeurs romantiques, et donne un ton similaire aux compositions modernes.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KOUSSEVITSKY SERGE (1874-1951)  » est également traité dans :

BOSTON ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 768 mots
  •  • 4 médias

L'Orchestre symphonique de Boston (Boston Symphony Orchestra) fut fondé en 1881 par un banquier mélomane, le major Henry Lee Higginson (1834-1919), qui versa chaque année 50 000 dollars pour en assurer le fonctionnement. Convaincu de la supériorité des musiciens allemands, il fit appel à des chefs d'origine austro-allemande : Georg Henschel (1881-1884), Wilhelm Gericke (1884-1889 et 1898-1906), Ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-symphonique-de-boston/#i_19051

COPLAND AARON (1900-1990)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 959 mots
  •  • 2 médias

Considéré comme le père de la musique américaine, Aaron Copland est l'un des premiers compositeurs à avoir donné à la musique du Nouveau Monde une identité et une notoriété qui lui ont permis d'être diffusée dans le monde entier : « Il a fait sortir la musique américaine de l'ombre », a déclaré Leonard Bernstein, alors qu'Antoine Goléa voyait en lui « un musicien profond et un créateur authentiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-copland/#i_19051

FOSS LUKAS (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 025 mots

Dans le chapitre « Compositeur et animateur »  : […] Lukas Fuchs, de son vrai nom, voit le jour à Berlin le 15 août 1922. Son père est philosophe, sa mère artiste peintre. Il commence des études musicales avec Julius Goldstein-Herford. En 1933, devant la montée du nazisme, sa famille émigre à Paris, où il poursuit sa formation au Conservatoire avec Lazare Lévy pour le piano, Noël Gallon pour la composition, Louis Moyse pour la flûte et Felix Wolfes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lukas-foss/#i_19051

RAVEL MAURICE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 828 mots
  •  • 1 média

7 mars 1875 Joseph-Maurice Ravel naît à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques). 5 avril 1902 La Pavane pour une infante défunte , pour piano, est créée à la Société nationale de musique, à Paris (ancienne salle Pleyel), par Ricardo Viñes ; la version orchestrée par Ravel sera créée aux concerts Hasselmans, à Paris, le 25 décembr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravel-reperes-chronologiques/#i_19051

TURANGALÎLÂ-SYMPHONIE (O. Messiaen)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

La Turangalîlâ-Symphonie est la plus importante œuvre pour orchestre d'Olivier Messiaen. Composée entre 1946 et 1948, elle est le fruit d'une commande de Serge Koussevitzky pour l'Orchestre symphonique de Boston, qui la crée le 2 décembre 1949 sous la direction de Leonard Bernstein, avec Yvonne Loriod au piano et Ginette Martenot aux ondes Martenot. Le titre provient d'un mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turangalila-symphonie/#i_19051

Pour citer l’article

« KOUSSEVITSKY SERGE - (1874-1951) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-koussevitsky/