Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SENTIMENT

Bibliographie

Alain, Les Arts et les dieux, texte établi et prés. G. Bénézé, coll. La Pléiade, Gallimard, Paris, 1958 (notamment « Lettres au docteur Mondor », « Définitions » et « Vingt Leçons sur les beaux-arts »)

Aristote, Rhétorique

H. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience et Les Deux Sources de la morale et de la religion, in Œuvres, éd. du Centenaire, 2e éd., P.U.F., Paris, 1967

A. Comte, Système de politique positive, t. I, Paris, 1851

R. Descartes, Les Passions de l'âme

P. Janet, De l'angoisse à l'extase, t. II, Payot, Paris, 1928

J. Maisonneuve, Les Sentiments, Paris, 1948

N. Malebranche, Entretiens sur la métaphysique et la religion (3e entretien), A. Cuvillier éd., Vrin, Paris, 1961

Platon, Le Banquet ; Phèdre

O. Reboul, L'Homme et ses passions d'après Alain, t. I, P.U.F., 1968

P. Ricœur, Finitude et culpabilité, t. I, Aubier-Montaigne, Paris, 1960

J.-P. Sartre, L'Être et le Néant, Gallimard, 1943

M. Scheler, Nature et formes de la sympathie (Wesen und Formen der Sympathie, 1913, 2e éd. 1923), trad. M. Lefebvre, Paris, 1928, nouv. éd., Payot, 1971 ; Le Formalisme en éthique et l'éthique matériale des valeurs (Der Formalismus in der Ethik und die materiale Wertethik, 1913-1916), trad. M. de Gandillac, Gallimard, 1955.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à la faculté des sciences humaines de Strasbourg

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFFECTIVITÉ

    • Écrit par Marc RICHIR
    • 12 228 mots
    ...cependant d'origine plus ancienne, puisqu'il remonte à la seconde moitié du xviiie siècle, et semble désigner, plus ou moins indistinctement, le sentiment, l' émotion, voire la passion. Il dérive en effet du terme latin afficere qui signifie l'aptitude à être touché, et implique une modification...
  • AMOUR

    • Écrit par Georges BRUNEL, Baldine SAINT GIRONS
    • 10 182 mots
    • 5 médias
    L'étude sémantique, la psychophysiologie, l'histoire du sentiment amoureux et la mythographie apportent d'incontestables « documents » pour une réflexion sur l'amour, mais l'obstacle majeur au développement de ces analyses réside, nous l'avons dit, dans l'indétermination du sentiment amoureux, lequel...
  • ROMANTISME

    • Écrit par Henri PEYRE, Henri ZERNER
    • 22 170 mots
    • 24 médias
    ...fait correspondre à celle-ci l'opposition entre classicisme et romantisme, la poésie classique étant « naïve », la poésie romantique « sentimentale ». Le sentiment, lui, caractérise un état de la perception où le sujet se voit percevoir le monde, puis se voit voir percevoir, et ainsi de suite, en abîme....
  • COMTE AUGUSTE (1798-1857)

    • Écrit par Bernard GUILLEMAIN
    • 9 502 mots
    • 1 média
    ...nature est action, comme en témoignent ses organes moteurs et c'est pourquoi il se détourne de la spéculation. Mais l'activité est lancée par le cœur (le sentiment), la pensée abstraite ne suffit pas à déterminer l'action. Enfin, l' intelligence n'a qu'une fonction de contrôle. L'activité comporte trois...
  • Afficher les 18 références

Voir aussi