SENS UNIQUE, Walter BenjaminFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'écrivain et critique allemand Walter Benjamin (1892-1940) fut longtemps mal connu en France, où ce n'est qu'à la fin des années 1970 qu'on commence à mesurer l'ampleur et la diversité de son travail. Il avait fallu en effet plus de dix ans pour que s'épuise le recueil d'Œuvres choisies publié par Maurice de Gandillac (1959) et qu'il reparaisse dans une édition revue et augmentée (Mythe et Violence et Poésie et Révolution, 1971). Ses Essais sur Bertolt Brecht (Maspero, 1969), au tirage modeste rapidement épuisé, furent eux aussi réédités à la fin des années 1970, suivis des deux volumes de la Correspondance (1969), d'une anthologie de lettres d'auteurs allemands que Benjamin avait sélectionnée en 1936 (Allemands, 1979) et surtout de Sens unique (1978). Walter Benjamin donc, sous l'effet d'une certaine mode, entra avec retard dans notre actualité littéraire. Mais ce retard, il semble qu'il l'ait lui-même programmé ; il écrit, en effet, à propos de Sens unique (1928) et de ses affinités avec certaines fictions surréalistes : « Plus il m'est évident que les contemporains sont réceptifs à ces effets, autrement dit plus éclate la stricte actualité de mon projet, plus il m'impose de veiller en moi-même à ne pas précipiter la conclusion. Ce qui est véritablement actuel vient toujours à l'heure » (Correspondance).

Walter Benjamin

Walter Benjamin

Photographie

Walter Benjamin (1892-1940), stratège opérant, entre les lignes, la subversion des mythes. 

Crédits : AKG

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « SENS UNIQUE, Walter Benjamin - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-unique/