Georges FISCHER

directeur de recherche au C.N.R.S.

COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE (C.I.J.)

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 930 mots

La solution des différends entre États peut intervenir grâce à la négociation, à l'enquête, à la médiation, à la conciliation, à l'arbitrage, au règlement judiciaire, au recours à des organisations universelles ou régionales (art. 33 de la Charte de l'O.N.U.). La première juridiction internationale permanente, la Cour permanente […] Lire la suite

MARCOS FERDINAND EDRALIN (1917-1989)

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 856 mots

Admis au barreau en 1939, et exerçant d'abord la profession d'avocat, le Philippin Ferdinand Edralin Marcos est mobilisé comme sous-lieutenant en 1941 et participe aux opérations militaires, puis au mouvement de résistance contre l'occupant japonais. À la libération du pays en 1945, il est démobilisé avec le grade de commandant, chargé de rétablir l'ordre et de désarmer les groupes de résistance d […] Lire la suite

NATIONS UNIES SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 580 mots

Le secrétariat général des Nations unies comprend le secrétaire général et le personnel qu'exige le fonctionnement de l'Organisation (art. 97 de la Charte). La fonction publique internationale est née avec la création de la Société des Nations et de l'Organisation internationale du travail. Elle présupp […] Lire la suite

NON-INTERVENTION

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 600 mots

Principe suivant lequel aucun État n'a le droit de s'ingérer dans l'examen et la solution d'une affaire relevant de la compétence d'un ou de plusieurs autres États. Ce principe a souvent été violé dans le passé (Sainte-Alliance, protection par un État de ses ressortissants et de leurs biens à l'étranger au xixe siè […] Lire la suite

RIZAL Y ALONSO JOSÉ (1861-1896)

  • Écrit par 
  • Georges FISCHER
  •  • 702 mots

Issu d'une famille de notables philippins, Rizal est un brillant élève des jésuites. Bachelier en 1877, il commence des études de médecine à l'université Saint-Thomas de Manille ; il les poursuivra en Espagne sans qu'il obtienne jamais le titre de docteur en médecine, faute de présenter et de soutenir sa thèse. Cependant, il exercera comme médecin à Hong Kong et aux Philippines.Rizal a beaucoup vo […] Lire la suite