SCANIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région la plus méridionale de la Suède, la Scanie comprend les comtés de Kristianstad et de Malmöhus, et rassemble 1 184 500 habitants (2007) sur 11 000 kilomètres carrés. La Scanie est un morceau de l'Europe centrale dont la sépare le Sund et elle a été rattachée à la Suède par les fluctuations du niveau des mers à l'époque quaternaire ; elle est formée de calcaires cambro-siluriens et crétacés contrastant avec les roches cristallines qui surgissent plus au nord et qui parfois apparaissent en petits horsts rocheux à travers ces calcaires. Les glaciers quaternaires l'ont recouverte de moraines arrachées dans le sud de la Baltique et contenant aussi une bonne part de calcaire. D'où les terrains plus chauds qui font de la Scanie une riche plaine agricole, le grenier de la Suède, a-t-on dit. Par ailleurs, la position méridionale, au milieu des mers, assure une température qui s'élève à 17,2 0C comme moyenne de juillet à Lund et ne comporte sur la côte aucune moyenne mensuelle inférieure à 0 0C. La Scanie est la région la plus agricole de la Suède : céréales, pommes de terre, betteraves à sucre, arbres fruitiers, légumes. Il s'y ajoute l'élevage des vaches laitières et des porcs en grosses exploitations. Les fermes s'opposent par leur teinte blanche aux fermes rougeâtres du reste du pays et témoignent du temps où la Scanie était rattachée au Danemark.

Aussi la Scanie est-elle la province la plus densément peuplée de la Suède (107 habitants au kilomètre carré). La vie urbaine se répartit en de nombreuses villes : Malmö, Lund, Helsingborg, Landskrona, Trelleborg, Ystad et de nombreux petits ports. La principale ville était autrefois Lund, siège d'une université restée célèbre, qui s'est peu à peu industrialisée. Toutes ces villes, en effet, sont animées par des activités souvent tournées vers les transformations des denrées agricoles, sucreries notamment, ou vers la mécanique (fabrication de machines agricoles en particulier) ; on trouve aussi un peu de lignite à l'ouest. La ville la plus importante, Malmö (281 000 hab. en 2007) est reliée depuis 2000 à Copenhague par le pont de l'Öresund.

—  Georges CHABOT

Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris

Classification


Autres références

«  SCANIE  » est également traité dans :

MALMÖ

  • Écrit par 
  • Georges CHABOT
  •  • 330 mots
  •  • 1 média

Troisième ville de Suède, après Stockholm et Göteborg, située à l'extrémité méridionale du pays, sur le Sund, en face de Copenhague, Malmö est le principal centre urbain de la Scanie, la province agricole la plus riche de Suède ; c'est par là que passent la plupart des liaisons avec ce que les Suédois appellent le continent grâce aux deux grandes lignes ferroviaires vers Stockholm et Göteborg-Oslo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malmo/#i_40816

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Régions »  : […] Un pays aussi vaste connaît une grande diversité physique et humaine. Au nord, les fjells , à peu près dépourvus de toute végétation, conservent de la neige en toutes saisons ; des bosses, des sommets aux pentes assez douces surmontent des dépressions marécageuses. L'ensemble est plutôt austère, mais c'est aujourd'hui une grande attraction touristique : on va contempler le soleil de minuit ; on pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_40816

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La Suède méridionale »  : […] Le Småland représente un compartiment de plateau légèrement surélevé (de 200 à 400 m) qui n'a pas été recouvert par les mers postglaciaires ; moins fertile, c'est une région de forêts et d'élevage. On y peut rattacher, à l'ouest, la côte de Kalmar et les îles ( Öland, Gotland) où apparaissent les terrains sédimentaires frangeant le bouclier baltique. Gotland joua au Moyen Âge un rôle majeur avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_40816

Pour citer l’article

Georges CHABOT, « SCANIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scanie/