CALATRAVA VALLS SANTIAGO (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Établi à Zurich depuis 1981 et à Paris depuis 1989, l'architecte et ingénieur d'origine espagnole Santiago Calatrava Valls s'est imposé sur la scène architecturale des années 1980 par son approche organique et même zoomorphique des structures constructives. Les siennes sont souvent inspirées par des modèles anatomiques (et particulièrement par les squelettes osseux). Elles se distinguent par une stylistique très identifiable, à la plasticité maniériste et baroque, qui fait de ce concepteur le représentant le plus caractéristique de ce que peut être en ingénierie une démarche d'auteur, d'artiste attaché à sa signature et à l'expression de sa propre subjectivité.

Né à Benimamet près de Valence en 1951, Santiago Calatrava a suivi à Valence des études d'art, d'architecture puis d'urbanisme avant de rejoindre l'école polytechnique de Zurich E.T.H., au sein de laquelle il soutient en 1981 une thèse de doctorat sur la pliabilité des structures spatiales tridimensionnelles. La même année, il crée son agence d'architecture. De cette approche originale découle un goût pour l'architecture dynamique et transformable qu'il met en œuvre dans de nombreuses réalisations : trois grandes portes métalliques pliantes des entrepôts Ernsting à Cœsfeld, Westphalie (1985) ; membrures de béton articulées du pavillon temporaire Swissbau à Bâle (1989) ; projet de pavillon flottant à Lucerne (1989) ; pavillon du Koweït à l'exposition universelle de Séville, où de hauts doigts griffus se rejoignent pour constituer une voûte (1992) ; longue fenêtre du socle de la tour des communications de Montjuich à Barcelone (1992) ; projet pour le dôme du Reichstag à Berlin (1992) ; couverture de la salle municipale enfouie sous la Plaza España d'Alcoy (1995) ; enfin ailes croisées et rétractables d'une proposition pour le Southpoint Pavilion de Roosevelt Island à New York (1995).

Santiago Calatrava s'est particulièrement distingué comme constructeur de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CALATRAVA VALLS SANTIAGO (1951- )  » est également traité dans :

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'âge industriel »  : […] À partir de la seconde moitié du xviii e  siècle, la renaissance matérielle de l'Espagne fit passer les problèmes économiques et sociaux au premier plan de l'actualité et s'accompagna d'une redistribution géographique de la puissance. La partie centrale du pays – Castille et Andalousie – s'efface devant le dynamisme retrouvé des régions côtières, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_85832

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'architecture à l'ère de la mondialisation »  : […] Après l'épisode postmoderne, qui a cessé de produire des effets innovants à partir des années 1990, l'architecture américaine semble avoir repris un nouveau souffle grâce à l'apport d'architectes étrangers internationalement reconnus. À l'heure de la mondialisation et du star system en architecture, les frontières culturelles deviennent de plus en plus perméables comme l'indique a contrario la pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_85832

INGÉNIEUR ET ARCHITECTE

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 251 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des hybrides d'un nouveau genre »  : […] La multiplication des figures d'architecte-ingénieur participe de la même tendance de fond. Elle est en effet rendue possible par la porosité croissante de la frontière entre les deux professions. La personnalité la plus connue est sans conteste celle de Santiago Calatrava, dont l'œuvre explore les frontières mouvantes existant entre architecture et ingénierie. De Zurich à New York en passant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ingenieur-et-architecte/#i_85832

Pour citer l’article

François CHASLIN, « CALATRAVA VALLS SANTIAGO (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/santiago-calatrava-valls/