RUSSIE (Le territoire et les hommes)Économie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Russie : indicateurs économiques et sociaux (1991-1998)

Russie : indicateurs économiques et sociaux (1991-1998)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Russie : indicateurs économiques et sociaux (1998-2008)

Russie : indicateurs économiques et sociaux (1998-2008)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Transport de gaz au gisement de Bovanenkovo (Russie)

Transport de gaz au gisement de Bovanenkovo (Russie)
Crédits : Stanislav Krasilnikov/ ITAR-TASS/ en.kremlin.ru ; CC-BY 4.0

photographie

Siège social de Gazprom, à Moscou

Siège social de Gazprom, à Moscou
Crédits : sp.VVK/ Shutterstock

photographie

Tous les médias


CapitaleMoscou
Unité monétairerouble (RUB)
Population144 825 000 (estim. 2018)
R.N.B. par habitant (USD)9 230 (2017)

Les défis structurels de l’économie russe

Les principales faiblesses de long terme de la Russie se résument en trois points principaux : les institutions, la polarisation économique et la démographie.

Russie : indicateurs économiques et sociaux (2008-2012)

Russie : indicateurs économiques et sociaux (2008-2012)

Tableau

Principaux indicateurs économiques et sociaux de la Russie : 2008-2012 (sources : Rosstat, Banque centrale de Russie, F.M.I., Banque mondiale). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dès 2003, les failles des institutions mises en place sous Vladimir Poutine ont commencé à freiner le développement économique. Corruption petite ou grande, lacunes de l’État de droit sur l’ensemble du territoire, positions de rente des potentats publics et privés : bien peu a été entrepris pour remédier à ces problèmes endémiques. En outre, l’extrême concentration du pouvoir a paradoxalement débouché sur un nouvel affaiblissement de l’État, dont les institutions dépendent toutes du président Vladimir Poutine, triomphalement réélu pour un quatrième mandat en 2018. À long terme, pourtant, le développement économique exigerait une décentralisation, assortie de la responsabilisation politique des élites et de règles démocratiquement acceptées et garanties par un pouvoir judiciaire indépendant.

La hausse du prix des hydrocarbures a en outre favorisé le blocage des institutions. Profitant en priorité aux acteurs les plus influents du système, la rente pétrolière a pérennisé les positions acquises, tout en limitant les incitations à la modernisation économique. Faute d’investissements, le retard en matière de technologie et d’infrastructure persiste, la productivité n’augmente que lentement, interdisant à la Russie de rattraper les pays avancés.

Le deuxième défi russe concerne la polarisation de son économie (EBRD, Diversifying Russia, 2012). Faute d’une politique de développement régional cohérente et continue, les inégalités territoriales freinent le développement de la Fédération. Les rigueurs du climat et l’immensité du territoire limitent en effet la densité des liaisons économiques. Dans le logement, l’industrie, les transports et la logistique, les besoins en équipement sont proportionnellement bien plus importants qu’en Europe occidentale. L’activité reste donc concentrée à l’ouest du [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'Institut national des langues et civilisations orientales, Paris

Classification


Autres références

«  RUSSIE  » est également traité dans :

RUSSIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 1 234 mots

L'hyperbole est d'usage dès qu'il s'agit de la Russie. La démesure y est montrée partout à l'œuvre, dans le territoire comme dans les passions individuelles et l'histoire collective. Au panthéon littéraire elle a légué des héros caractérisés par leurs excès, indolent Oblomov ou modèles exaltés de l'Homme révolté. Le flirt constant avec l'infini se dit jusque dans la conquête de l'espace : les Russ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-vue-d-ensemble/

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 10 médias

En 1985, Mikhaïl Gorbatchev engageait l'U.R.S.S. dans la perestroïka, nouvelle politique qui se transforma bien vite en séisme géopolitique pour le continent européen.Après l'effondrement des démocraties populaires en 1989, l'implosion de l'U.R.S.S. en 1991 laissait la place à quinze républiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-geographie/

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 28 médias

L'histoire de la Russie est celle de la formation d'un vaste empire qui, du xe au xxe siècle, s'est peu à peu étendu, à partir des plaines de l'Europe orientale aux rives du Pacifique et aux montagnes d'Asie centrale. Le mot « Russie » désigne un domaine où se sont rassemblés des peuples divers, en grosse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

La Fédération russe naît en 1991 avec la disparition de l'URSS. Elle doit alors s'inventer comme État-nation, qui plus est multiethnique, tâche d'autant plus ardue que le pays a été tout au long de son histoire à la tête d'un empire et que sa population vient de subir, avec la perestroïka, un traumatisme identitaire, la sensation d'être une superpuissance déchue venant s'ajouter à la perte des rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-la-federation-de-russie/

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Par art russe ancien les historiens de l'art désignent la période d'activité artistique qui débute en Russie par l'adoption du christianisme, en l'an 988, et se poursuit jusqu'à la réforme de Pierre le Grand, au début du xviiie siècle, moment où l'art religieux d'inspiration byzantine est remplacé par un art profane qui participera à tous les grands c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Produit d'une société dont l'histoire est caractérisée par une suite de ruptures brutales, la littérature russe est née de la première de ces ruptures, celle qui, dans les dernières années du premier millénaire, fait de la Russie païenne évangélisée par Byzance l'un des grands États de la chrétienté médiévale. Une seconde rupture, provoquée à l'aube du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

L'année 1898 est une des grandes dates de l'histoire du théâtre européen. Elle marque la fondation du Théâtre d'art de Moscou, en réaction contre l'académisme, le vedettariat, le bas niveau du répertoire et le caractère commercial de la scène russe de l'époque. C'est sur les planches du Théâtre d'art que se produit la rencontre des deux figur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-theatre/

RUSSIE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 3 032 mots
  •  • 4 médias

« C'est le peuple qui crée la musique, et nous sommes des « arrangeurs » à son service », déclarait Glinka qui, même s'il eut quelques précurseurs, tel A. Verstovski, fut bel et bien le « père » de la musique russe, le fondateur d'une école nationale, durant la première moitié du xixe siècle. Et Glinka écrit enc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-musique/

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 169 mots
  •  • 7 médias

Le cinéma soviétique naît officiellement du décret de nationalisation signé par Lénine le 27 août 1919. Pendant soixante-dix ans, ce cinéma va être affaire d'État, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur : par l'indifférence à peu près constante aux questions de rentabilité, qui en fait un cas unique, ouvert à de très nombreuses expérimentations. P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-russe/

Voir aussi

CORRUPTION    IMMIGRATION    NATALITÉ

Pour citer l’article

Julien VERCUEIL, « RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-economie/