LABAN RUDOLPH VON (1879-1958)

Hongrois né à Bratislava, Rudolph von Laban, érudit en de multiples matières (architecture, mathématiques, peinture, musique et danse), est considéré comme le novateur et l'initiateur de la danse expressionniste moderne en Europe. Il sera le premier à réclamer, pour la danse, la suppression du support musical. Dès 1905, il diffuse son enseignement principalement en Suisse et en Allemagne, où il fonde une école à Munich en 1911. Collaborateur de Marie Wigman (1913) et de Kurt Jooss (1921), il fait des recherches sur les lois essentielles régissant la cinétique humaine. Il s'intéresse à la transcription du mouvement dès 1914. En 1928, il publie à Leipzig son système d'écriture du mouvement, appelé labanotation aux États-Unis. Fuyant l'Allemagne avant la guerre, il s'installe à Weybridge où il enseigne jusqu'à sa mort à l'Art of Movement Center. La cinétographie de Laban, inspirée du système de Raoul Auger Feuillet, est fondée sur les multiples possibilités de mouvements à partir de chaque articulation, et cela dans un temps et un espace déterminés. Cette écriture se compose d'un certain nombre de signes apparemment d'une grande complexité ; en fait, le système se développe logiquement à partir d'une base solide et fait appel à l'analyse raisonnée plus qu'à la mémoire. Divers mouvements, dans les domaines les plus variés (industrie, ethnologie, chorégraphie, psychothérapie), peuvent être notés et analysés grâce à la cinétographie de Rudolph von Laban.

—  Jane PATRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LABAN RUDOLPH VON (1879-1958)  » est également traité dans :

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 652 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'expressionnisme allemand »  : […] une société qui va vers sa perte. Hantée par le thème de la faute et du crime, elle se veut traduction de névrose et défi agressif. À Munich, Rudolph von Laban étudie le geste quotidien. Il théorise sur l'espace, l'énergie, le temps, et invente une écriture : la « labannotation ». Après Le Titan en 1927, ses compositions abstraites et ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_14746

CHORÉGRAPHIE - L'art d'écrire la danse

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT
  •  • 2 174 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Notations modernes : décryptages du mouvement »  : […] un rayonnement international. Confrontant le code de notation des pas de danse élaboré par Feuillet et la cinétique humaine, Rudolf von Laban publie en 1928 sa Kinetographie dont Albrecht Knust développe et perfectionne les principes, particulièrement à la Essen Folkwang Schule. Basée sur l'analyse scientifique du mouvement, la Kinétographie s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/choregraphie-l-art-d-ecrire-la-danse/#i_14746

CHORÉGRAPHIE - L'art de créer les gestes

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 3 695 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La chorégraphie moderne et contemporaine »  : […] de la chorégraphie fondée sur le rythme (cf. ballet). De son côté, Rudolf von Laban (1879-1958) entreprend des recherches sur l'expression humaine et crée une méthode pour analyser la complexité du corps en mouvement. S'il chorégraphie en définitive assez peu, sa recherche, qui place le corps du danseur au centre d'une sphère imaginaire où se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/choregraphie-l-art-de-creer-les-gestes/#i_14746

DELSARTE FRANÇOIS (1811-1871)

  • Écrit par 
  • Alain PORTE
  •  • 960 mots

Delsarte était une légende, il est presque devenu un mythe. C'est par le pouvoir expressif du geste que François Delsarte a acquis prestige posthume et longévité philosophique, davantage aux États-Unis qu'en France. Neuf mois d'études avec Delsarte, d'octobre 1869 à juin 1870, auront suffi à l'acteur et dramaturge américain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-delsarte/#i_14746

THÉÂTRE DANSÉ

  • Écrit par 
  • Laurence LOUPPE
  •  • 1 644 mots

le premier berceau de la danse moderne en Europe, grâce à deux personnalités majeures : Rudolf von Laban (1879-1958) et Mary Wigman (1886-1873). Proche des peintres expressionnistes, ses amis Emil Nolde, E. L. Kirchner, Wigman professait la primauté de l'ego comme source de l'inspiration. Laban, lui, adoptait un parti plus analytique, fondant sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-danse/#i_14746

Pour citer l’article

Jane PATRIE, « LABAN RUDOLPH VON - (1879-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolph-von-laban/