RUBIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rubis : principales caractéristiques

Rubis : principales caractéristiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Rubis, 2

Rubis, 2
Crédits : Mark A Schneider/ Science Source/ Getty Images

photographie


Les gisements de rubis

Le rubis se rencontre principalement dans les calcaires dolomitiques (cf. photo) qui, au contact d'une intrusion granitique, se sont transformés en marbre. Toutefois, il est le plus souvent exploité dans des gisements alluvionnaires où il est remanié et préservé en raison de sa dureté.

Rubis, 2

Rubis, 2

Photographie

Cristaux rhomboédriques de rubis dans leur roche mère: une dolomite d'Afghanistan. 

Crédits : Mark A Schneider/ Science Source/ Getty Images

Afficher

Les plus beaux rubis proviennent incontestablement de Birmanie, dans la vallée de Mogok. Ces pierres, arborant la couleur « sang de pigeon », sont extraites à plusieurs mètres de profondeur en même temps que d'autres gemmes de valeur : saphir, spinelle, topaze et béryls. Les rubis birmans deviennent cependant rares en raison d'une extraction sauvage qui a ruiné pratiquement le site. Aujourd'hui, l'essentiel de la production mondiale provient d'une région couvrant la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge : les mines de Chanthaburi (200 km au sud-est de Bangkok) et celles de Pailin au pied de la chaîne des Cardamomes (Cambodge). Ces rubis contiennent une proportion de fer qui leur donne une couleur rouge foncé, plus sombre. Des traitements thermiques permettent de brûler les oxydes métalliques et d'améliorer ainsi la couleur des pierres.

D'autres gisements de moindre importance sont connus au Sri Lanka (sud-ouest de l'île) où les rubis sont tamisés dans les eaux courantes, en Tanzanie, au Kenya, à Madagascar, en Inde, aux États-Unis (Montana et Caroline du Nord) et en Australie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  RUBIS  » est également traité dans :

COULEUR DES MINÉRAUX

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 539 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Quelques exemples »  : […] Voyons maintenant quelques exemples qui montrent l'importance des impuretés. Commençons par le diamant, une des gemmes les plus prestigieuses, qui est du carbone pur. En l'absence d'atomes étrangers, il est incolore. La présence de bore, à la concentration de quelques millionièmes, lui confère une délicate teinte bleue qui peut aller jusqu'au bleu-noir pour des concentrations de l'ordre du millièm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur-des-mineraux/#i_20888

CRISTAUX - Synthèse des cristaux

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 6 270 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le rubis et le saphir »  : […] La synthèse du corindon, oxyde d'aluminium (Al 2 O 3 ), ne présente pas d'intérêt en général, car il est abondant à l'état naturel. Seules les variétés colorées méritent en effet l'attention de la cristallogenèse, car elles font partie des quatre pierres précieuses (avec le diamant et l'émeraude) : le rubis, qui est un corindon de couleur rouge (due à des atomes de chrome), et le saphir qui rasse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-synthese-des-cristaux/#i_20888

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 256 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Rubis et saphir »  : […] Le rubis et le saphir sont des variétés de corindon, oxyde d'aluminium. Ce minéral est moins dur que le diamant (H = 9) ; sa cassure est conchoïdale. Les pierres les plus appréciées sont celles qui possèdent une grande limpidité et une teinte lumineuse et profonde : rouge « sang de pigeon » pour le rubis ; « bluet » ou « indigo » pour le saphir. Les belles teintes rose, jaune, mauve, vert, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/#i_20888

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « RUBIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubis/