SABA ROYAUME DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Royaume (Saba est le terme grec ou latin correspondant à l'hébreu Shéba) connu d'abord par l'Ancien Testament comme l'un des plus célèbres de l'Arabie méridionale. La Bible mentionne les Sabéens comme des fournisseurs d'encens, d'épices, d'or et de pierres précieuses (I Rois, x, 1-3 ; Is., lx, 6 ; Ps., LXXII, 15, etc.). La généalogie sacerdotale (P) de la Genèse (xxv), reconnaissant la parenté des divers groupes nomades avec Israël, fait remonter jusqu'à Abraham, parmi beaucoup d'autres, les gens de Saba aussi bien que les descendants d'Israël. On trouve dans le premier livre des Rois (x, 1-13) le passage fameux qui rapporte la visite de la reine de Saba au roi Salomon.

L'archéologie et une abondante épigraphie (l'Arabie du Sud a été connue à partir des célèbres expéditions de Carsten Niebuhr, 1761-1764) ont permis d'établir qu'avant ~ 800, Saba, comme d'autres groupes voisins, était un État bien établi. Des installations citadines y existaient à la fin du ~ IIe millénaire ; et l'usage de l'écriture sud-arabique remonte au moins au ~ xe siècle. Les inscriptions sabéennes du ~ viiie siècle (les plus anciennes que l'on possède) font ressortir un état de civilisation avancé.

Saba avait à l'origine un gouvernement religieux, qui se maintint probablement jusque vers la fin du ~ ve siècle, tandis que la capitale du royaume avait été fixée à Maryab (plus tard Mareb) ; un énorme barrage d'irrigation avait été construit sur le fleuve Adhanat. Vint ensuite un gouvernement laïc, de type oligarchique, avec quelques grandes familles de militaires et de propriétaires. Puis Saba eut des rois, sous lesquels sa puissance s'étendit (colonies en Éthiopie, absorption du royaume minéen). Au iiie siècle, les Sabéens avaient unifié l'Arabie du Sud en un État très fort. Mais, dès le ive siècle, les crises ne cessèrent de se multiplier : invasions successives (abyssines, persanes puis musulmanes), luttes religieuses (rivalités entre christianisme et judaïsme) et difficultés économiques (caravanes concurrencées par la navigation ; rupture du barrage de Mareb en 542) furent la cause du déclin, puis de la fin du royaume de Saba.

—  André PAUL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SABA ROYAUME DE  » est également traité dans :

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « L'Arabie du Sud et sa civilisation »  : […] La zone sudarabique, arrosée et cultivable, a été peuplée à une date inconnue par des populations parlant des dialectes sémitiques du groupe dit sudarabique (parent, mais distinct de l'arabe) et originaires sans doute du Croissant fertile. Ils ont assimilé les indigènes, ont aménagé le sol en terrasses et entrepris des travaux d'irrigation pour dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_33203

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Genres littéraires »  : […] Les textes relatifs aux vies de saints sont nombreux en Éthiopie. Aux xiv e et xv e  siècles furent traduits des actes de martyrs, de saints, les actes apocryphes des apôtres, et tout particulièrement le calendrier des saints, ou synaxaire, de l'Église copte. Cette rédaction primitive fut, dans les siècles suivants, modifiée et adaptée aux besoins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_33203

FALACHAS

  • Écrit par 
  • Vittorio MORABITO
  •  • 2 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines entre légende et histoire »  : […] Quant à l'histoire, Friedmann cherche habilement à se rapporter aux diverses opinions sur la question controversée des origines des Falachas. La tradition amharique et la tradition des Juifs éthiopiens font référence au roi Salomon (972 env.-env. 932 av. J.-C.) et à la séduction déployée par la reine de Saba pour expliquer l'origine des dynasties […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/falachas/#i_33203

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 695 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De l'Antiquité à la période ottomane »  : […] Au cours de ces siècles, malgré les obstacles naturels (courants et vents saisonniers souvent violents, côtes inhospitalières), malgré les vicissitudes politiques, la navigation en mer Rouge ne cesse de s'affirmer. Si, dans un premier temps, les marins se limitent aux rivages de cette mer semi-fermée, une fois surmontés les périls de la porte des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-rouge/#i_33203

SABA REINE DE (-Xe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 391 mots

Selon les traditions juive et musulmane, la reine du royaume de Saba, dans le sud-ouest de l'Arabie, aurait vécu vers le x e  siècle avant J.-C. Dans le récit biblique de la vie du roi Salomon (I Rois, x , 1-13), la reine de Saba rend visite à celui-ci accompagnée d'une caravane transportant de l'or, des pierres précieuses et des aromates. Cet épis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saba-reine-de/#i_33203

YÉMEN

  • Écrit par 
  • Laurent BONNEFOY, 
  • André BOURGEY, 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 14 215 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une histoire commune »  : […] Le Yémen était prospère dès le Ier millénaire avant J.-C., comme en témoignent certains vestiges archéologiques, et surtout six mille à sept mille inscriptions rédigées en langue sud-arabique découvertes dans les années 1970. Cette Arabie du Sud antique, fierté des Yéménites d'aujourd'hui, débordait les frontières actuelles de la république du Yém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yemen/#i_33203

Pour citer l’article

André PAUL, « SABA ROYAUME DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-saba/