MOUSNIER ROLAND (1907-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roland Mousnier était l'une des figures marquantes de l'école historique française, et le type même du grand universitaire. Il était né à Paris le 7 septembre 1907, et ses études l'avaient mené de Janson-de-Sailly à la Sorbonne et à l'agrégation. Dès 1932, tout en enseignant au lycée Corneille de Rouen, il se consacra à la préparation de sa thèse ; avec un goût prononcé pour le droit et les institutions, il la fit porter sur La Vénalité des offices sous Henri IV et Louis XIII, et la soutint en l945. Elle lui valut d'être nommé professeur à la faculté des lettres de Strasbourg en 1947, puis à celle de Paris en 1955 (où il enseignera pendant vingt-deux ans). Aux côtés de Victor-Lucien Tapié et d'Alphonse Dupront, il anima le Centre de recherches sur la civilisation de l'Europe moderne qu'il avait fondé de haute lutte en 1958 et qu'il dirigea jusqu'en 1977.

Enseignant de grande qualité, il privilégiait encore plus la recherche, qu'il aimait avec passion et à laquelle il associait ses étudiants. La formule du « séminaire de recherche » a été depuis tellement galvaudée qu'on n'hésite pas à dire que le sien n'avait rien à voir avec ceux d'aujourd'hui. Quel que soit le sujet de maîtrise ou de doctorat propre à chacun, Roland Mousnier définissait un thème de recherche collective avec partage du travail entre lui-même et tous les participants. L'enquête progressait d'exposés en discussions, faisant du séminaire un véritable laboratoire d'idées. Nombre de professeurs d'université, aujourd'hui justement réputés, lui doivent le meilleur de leur inspiration.

C'est dans les années 1964-1974 que Roland Mousnier écrivit ses plus grands livres : Lettres et mémoires adressés au chancelier Séguier (1964), L'Assassinat d'Henri IV (1964), Fureurs paysannes (1968), Les Hiérarchies sociales de 1450 à nos jours (1969), Les Institutions de la France sous la monarchie absolue (t. I, 1974 ; t. II, 1980). Son nom reste lié à l'interprétation des révoltes antifiscales dites « populaires » : con [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOUSNIER ROLAND (1907-1993)  » est également traité dans :

ANCIEN RÉGIME

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 19 084 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « XVIIe siècle »  : […] et les hommes, comme la Contre-Réforme ou Calvin les avaient établies entre Dieu et les fidèles (C. Bontemps et al.). Pour R. Mousnier, la monarchie de Louis XIV, telle qu'elle s'incarne en ce personnage, après les vicissitudes de la première moitié du xviie siècle, est en quelque sorte le résultat politique de l'équilibre social entre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ancien-regime/#i_98349

Pour citer l’article

Jean-Louis BOURGEON, « MOUSNIER ROLAND - (1907-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-mousnier/