ROLAND FURIEUX, L'AriosteFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est à Ferrare, important foyer culturel de la Renaissance, que l'Arioste (1474-1533) compose son poème, le Roland furieux, œuvre de toute une vie, qu'il ne cessera de reprendre jusqu'à sa mort. Au pouvoir, la famille des Este accueille et soutient les artistes, qui vantent la culture courtoise et chevaleresque. Le Roland furieux, poème chevaleresque en octaves (strophes de huit vers), composé de quarante-six chants, et dont l'édition définitive date de 1532, est dédié au cardinal Hyppolite d'Este.

La ville de Ferrare est depuis le xiiie siècle le berceau des chansons de geste et des romans bretons. Dans cet univers littéraire se reflète l'idéal d'un monde merveilleux où la bonté et la vertu sont de mise. Il n'est donc pas étonnant que l'Arioste combine ces deux matières, épique et amoureuse, pour créer, à la suite de son prédécesseur Matteo Maria Boiardo (1441-1494), un genre poétique nouveau.

Il s'agit en effet de renouveler le genre chevaleresque en cherchant à créer une structure plus unitaire, même si la narration n'est qu'un entrelacement continu de situations et de personnages qui se cherchent, se fuient, se perdent et se retrouvent. On peut cependant distinguer trois fils principaux : la geste guerrière entre chrétiens et Sarrasins, l'amour de Roland pour Angélique et celui du Sarrasin Roger pour la chrétienne Bradamante.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégée d'italien, chargée de cours à l'université de Paris-III

Classification


Autres références

«  ROLAND FURIEUX, L'Arioste  » est également traité dans :

ARIOSTE L' (1474-1533)

  • Écrit par 
  • Paul RENUCCI
  • , Universalis
  •  • 6 206 mots

Dans le chapitre « Un poème irrégulier »  : […] Le Roland furieux peut passer pour le chef-d'œuvre littéraire du discontinu. La liberté d'invention de l'Arioste refuse les préceptes ou les axiomes des « arts poétiques » ; les critiques aristotéliciens de la seconde moitié du xvi e  siècle s'irriteront de son succès, de la faveur d'un poème dont l'irrégularité est à leurs y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-arioste/#i_24201

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascaline NICOU, « ROLAND FURIEUX, L'Arioste - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-furieux/