BOULIN ROBERT (1920-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 20 juillet 1920 à Villandraut (Gironde), dans une famille modeste, le jeune Robert Boulin rêvait de devenir médecin. Ses parents lui conseillent plutôt de faire son droit : les études médicales coûtent cher.

Robert Boulin sera donc avocat. Il s'inscrit au barreau de Libourne, en 1946. Mais, entre-temps, son intérêt pour la chose publique s'est aiguisé. La guerre a joué le rôle de révélateur et transformé une carrière en destinée. En 1940, Robert Boulin rejoint Londres. Il a vingt ans. Il participe aux activités du réseau Navarre, ce qui lui vaudra la Croix de guerre et la médaille de la Résistance.

Son retour à Libourne, son inscription au barreau n'ont plus dès lors la même importance. La politique l'attire désormais. En 1947, il devient conseiller national des Républicains sociaux. Et puis il y a ce jeune général de la Résistance qui devient « duc de Bordeaux » ; son amitié avec Jacques Chaban-Delmas se noue à ce moment-là. Un autre baron du gaullisme jouera un rôle important dans sa carrière : Olivier Guichard, le collaborateur du général de Gaulle, le pousse à briguer le siège de député de Libourne en 1958.

Député de la Gironde depuis 1958, maire de Libourne depuis 1959, Robert Boulin a tout pour devenir un de ces notables inamovibles que sécrètent la vie provinciale et les habitudes politiques françaises. Mais la vocation de Robert Boulin est ailleurs. Cela pourrait s'écrire : « profession : ministre ». Robert Boulin a, en effet, fait d'une fonction, par définition éphémère, un métier. Il fut treize fois ministre. Il détint neuf portefeuilles différents. Mais, surtout, il resta seize ans au gouvernement entre le 24 août 1961 et le 30 octobre 1979. Un ministre technicien, une sorte de supergrand commis de l'État.

L'aventure ministérielle de Robert Boulin a commencé en 1961 avec ce dialogue étrange : le général de Gaulle reçoit son « compagnon » à l'Élysée et, tout à trac, lui dem [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Christian SAUVAGE, « BOULIN ROBERT - (1920-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-boulin/