RICHARD III (1452-1485) roi d'Angleterre (1483-1485)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Les Enfants d'Édouard, P. Delaroche

Les Enfants d'Édouard, P. Delaroche
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Bataille de Bosworth

Bataille de Bosworth
Crédits : Historical Picture Archive/ Corbis

photographie


Fils cadet de Richard d'York, frère d'Édouard IV, Richard, duc de Gloucester, semble avoir loyalement assisté celui-ci pendant son règne. Après la mort de son frère en mai 1483, il est proclamé régent du royaume pour le compte de son neveu, Édouard V, alors âgé de treize ans. S'étant débarrassé du parti de la reine en faisant exécuter les plus fidèles alliés de celle-ci, Richard fait emprisonner le jeune roi et son frère à la Tour de Londres, accrédite la fable d'une naissance illégitime des deux princes ; il est l'objet de sollicitations plus ou moins spontanées auxquelles il cède le 26 juin en se faisant proclamer roi ; il est sacré dix jours plus tard ; on suppose qu'il fit assassiner ses deux neveux pour prévenir toute contestation ultérieure. Ses droits lui sont disputés au nom de son usurpation, mais aussi parce que la jeune dynastie des York n'a pas été admise par les « légitimistes » lancastriens. Richard III doit faire face à des révoltes et à des complots incessants que mènent de grands aristocrates, soucieux de protéger leurs droits et leurs biens contre un souverain aisément accusé de tyrannie et d'abus de pouvoir. Son principal adversaire est Henri Tudor, comte de Richmond, qui a l'habileté de rappeler ses liens de parenté avec les Lancaster et de préparer très tôt un mariage avec Élisabeth d'York, sœur des princes assassinés. Rejoint par de nombreux vassaux, Richmond livre à Richard la dernière bataille de la guerre des Deux-Roses et il est vainqueur à Bosworth le 22 août 1485 : trahi par celles de ses troupes que commande Stanley, le roi livre un combat désespéré, immortalisé par Shakespeare dans une de ses pièces politiques, Richard III, « fléau de Dieu ». La mort du roi laisse le trône à son adversaire ; les Tudors s'emploieront à noircir la réputation de Richard et à justifier ainsi leur propre usurpation. La dépouille de Richard III, qui avait disparu, est retrouvée en septembre 2012 à Leicester, sous un parking, et authentifiée en février 2013. Elle est enterrée dans la cathédrale de Leicester le 26 mars 2015.

Les Enfants d'Édouard, P. Delaroche

Les Enfants d'Édouard, P. Delaroche

photographie

Hippolyte dit Paul DELAROCHE, Édouard V, roi mineur d'Angleterre et Richard, duc d'York, son frère puîné, dit "Les Enfants d'Édouard", huile sur toile. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Bataille de Bosworth

Bataille de Bosworth

photographie

La mort de Richard III à Bosworth. Gravure du XIXe siècle. 

Crédits : Historical Picture Archive/ Corbis

Afficher

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  RICHARD III (1452-1485) roi d'Angleterre (1483-1485)  » est également traité dans :

RICHARD III, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 039 mots
  •  • 3 médias

Le drame historique intitulé La Tragédie du roi Richard III (publiée pour la première fois en 1597) est le dernier volet de la première tétralogie shakespearienne (comprenant les trois parties d'Henry VI), fresque historique qui retrace les luttes fratricides de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii-william-shakespeare/#i_14249

BOSWORTH BATAILLE DE (22 août 1485)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 261 mots
  •  • 1 média

Ultime épisode de la guerre des Deux-Roses, cette bataille se déroule en Angleterre, à 19 kilomètres à l'ouest de Leicester et à 5 kilomètres au sud de la ville de Market Bosworth, entre l'armée du roi Richard III, de la maison d'York, et celle du prétendant au trône Henri Tudor (futur Henri VII), de la maison de Lancastre. La victoire de ce dernie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-bosworth/#i_14249

DEUX-ROSES GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 561 mots
  •  • 1 média

Plus justement appelée « guerre des Roses » si l'on suit la tradition anglaise, la guerre des Deux-Roses est une guerre civile qui déchire l'Angleterre de 1455 à 1485. L'expression paraît avoir été forgée relativement tard, au début du xix e siècle, et fait allusion à l'insigne qu'auraient porté les combattants des deux camps : une rose blanche po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-des-deux-roses/#i_14249

ÉDOUARD IV (1442-1483) roi d'Angleterre (1461-1483)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 376 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Richard d'York, il est le premier souverain de la dynastie, grâce à ses victoires sur les Lancastre au cours de la guerre des Deux-Roses. Rival pendant dix ans du roi légitime Henri VI, il a connu un règne d'abord très troublé après sa proclamation à Londres en 1461, et n'a pu exercer paisiblement son autorité qu'après la mort d'Henri. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-iv/#i_14249

HENRI VII TUDOR (1457-1509) roi d'Angleterre (1485-1509)

  • Écrit par 
  • Alexander Reginald MYERS
  • , Universalis
  •  • 936 mots

Roi d'Angleterre (1485-1509), né le 28 janvier 1457 au château de Pembroke (pays de Galles), mort le 21 avril 1509 à Richmond (Surrey). Henri est le fils posthume d'Edmond Tudor (1430 env.-1456), comte de Richmond, et de Margaret Beaufort (1443-1509). Ses droits à la Couronne sont mal assurés jusqu'à la mort en 1471 du fils unique d'Henri VI, Édo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-vii-tudor/#i_14249

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « L'Angleterre normande »  : […] Vainqueur à Hastings, en 1066, d'un autre prétendant, Harold de Wessex, lui-même tout juste victorieux de Harold Hardrada de Norvège, Guillaume le Conquérant succède au dernier roi saxon, Édouard le Confesseur . Il a réussi la dernière invasion du sol britannique de l'histoire, et son expédition est immortalisée par la tapisserie de Bayeux. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_14249

YORK LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 337 mots

Famille ayant donné trois souverains à l'Angleterre entre 1461 et 1485, dont l'un, Édouard V, n'a pas véritablement régné. Le nom de la famille d'York a d'abord appartenu au cinquième fils d'Édouard III, Edmund de Langley, qui fut fait duc d'York par Richard II en 1385. Son petit-fils, Richard, est le véritable artisan de la grandeur dynastique. Fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-york/#i_14249

Pour citer l’article

Roland MARX, « RICHARD III (1452-1485) - roi d'Angleterre (1483-1485) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii-1452-1485-roi-d-angleterre-1483-1485/