GIACCONI RICCARDO (1931-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Astrophysicien italien, Prix Nobel de physique 2002. Né le 6 octobre 1931 à Gènes (Italie), Riccardo Giacconi a obtenu son doctorat en physique des particules élémentaires en 1954 à l'université de Milan. Après quelques années de recherche et d'enseignement à l'université de Milan, à l'université de l'Indiana (États-Unis), puis à Princeton, il est recruté en 1959 par une société privée de recherche, l'« American Science and Engineering Corporation », et y développe une activité de recherche spatiale subventionnée par l'État fédéral, via le Département de la défense et la NASA.

En 1960, il montre avec Bruno Rossi comment la réflexion sur une surface parabolique peut concentrer les rayons X. En 1962, le groupe qu'il dirige parvient à détecter la première source de rayons X extérieure au système solaire. Le télescope à rayons X conçu et fabriqué par son équipe permet d'obtenir en 1963 une image de la source X du Soleil. La construction qui suit et le lancement, réussi en 1970, du satellite Uhuru marquent la naissance de l'astronomie X à partir de l'espace. Giacconi développe ensuite le programme d'observation de sources cosmiques X avec la mission Einstein, qui débute en 1978. Nommé professeur à Harvard en 1973, puis à l'université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland) en 1981, il y dirige le « Space Telescope Science Institute (STScI) » et est responsable de la mission du télescope spatial Hubble. Directeur général de l'ESO (European Southern Observatory) de 1992 à 1999, il met en service la série de télescopes connue sous le nom de VLT (very large Telescope) au Chili. Il reçoit, avec Raymond Davis et Masatoshi Koshiba, le prix Nobel de physique en 2002, pour son rôle de pionnier en astrophysique et en particulier pour la découverte de nombreuses sources cosmiques de rayons X.

Chercheur original et gestionnaire talentueux, Giacconi a marqué le développement de l'astronomie et est partiellement responsable de sa spectaculaire évolution au cours de la seconde moitié du xxe siècle. L’astrophysicien meurt le 9 décembre 2018 à San Diego (Californie).

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « GIACCONI RICCARDO - (1931-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/riccardo-giacconi/