RESTAURATION (architecture)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les théories

À la fin du xviiie siècle furent effectuées les premières entreprises conduites selon des critères systématiques. Rome accueille les initiatives ambitieuses : une impatiente volonté de remettre en état les ensembles monumentaux de l'époque impériale s'y manifeste. On identifie la structure du grandiose forum de Trajan et, en travaillant au milieu de la végétation touffue des édifices du Moyen Âge et de la Renaissance, on retrouve une grande partie de la basilique Ulpia ; on met en valeur la colonne Trajane, le « volume » allégorique qui partageait l'espace devant les bibliothèques grecque et latine. Typique est l'intervention de Giuseppe Valadier concernant l'arc de Titus. Tenu pour une « sculpture monumentale », à partir du Moyen Âge celui-ci était devenu un morceau d'architecture incorporé dans les maisons construites par les Frangipanes. Valadier se distingua déjà par son sens de la mesure, favorisé non seulement par les conditions et le type même de l'œuvre, mais aussi par son intuition de restaurateur et par la bonne connaissance qu'il avait des arts de l'époque romaine tardive. Les critères qu'il adopta n'auraient pas été les mêmes s'il s'était agi de la restauration d'un édifice, car l'antinomie entre les nécessités pratiques et les exigences de l'esthétique lui aurait alors posé des problèmes autrement complexes et périlleux. Là où l'on dut satisfaire à ces deux exigences, culturelle et pratique, on tomba dans le compromis et dans des solutions ambiguës.

À partir de la quatrième décennie du xixe siècle s'affirma dans le domaine de la restauration un courant nouveau, qui toutefois portait la marque néo-classique comme le précédent. Le restaurateur est surtout attentif au « style » dont relève le monument et il s'attache à retrouver les caractéristiques de l'œuvre. Pour mettre en évidence les traits généraux que reprennent les éléments particuliers d'une œuvre donnée, on émousse inévitablement, au profit de la recherche du « style », la singularité du monum [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Colette DI MATTEO, Piero GAZZOLA, « RESTAURATION (architecture) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/restauration-architecture/