REGGAE, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le reggae

En Jamaïque, à la fin des années 1960, après la parenthèse du rock steady*, qui met en relief la basse et les voix, le reggae apparaît, porté par la mode des dance halls. Dans ces soirées, des DJ comme U Roy passent les faces B* des disques 45-tours de reggae, sur lesquelles ils improvisent des paroles ; cette pratique du dub sera une des sources du rap. Le reggae reprend les ingrédients du ska, mais sur des tempos plus lents. Il est propulsé en 1974 sur le devant de la scène mondiale par Bob Marley, qui en profite pour faire connaître le rastafarisme : dans les années 1930, le Jamaïcain Leonard Percival Howell avait emprunté aux sectes éthiopianistes leur spiritualité fondée sur la reconnaissance de l'empereur d'Éthiopie Hailé Sélassié Ier – le ras Tafari – comme incarnation divine du roi noir ; cette forme religieuse s'était installée dans le ghetto jamaïcain avec comme obsessions le retour en Afrique, l'adhésion à la lutte pour le pouvoir noir prônée par Marcus Garvey et la culture du cannabis, plante sacrée et symbole du rassemblement des peuples.

Le succès du film jamaïcain de Perry Henzell The Harder they Come (1973), dont Jimmy Cliff interprète le rôle principal, puis la reprise par Eric Clapton d'I Shot the Sheriff, un des thèmes de la bande originale, composé par Bob Marley, amorce la découverte du reggae par le public européen. Marley a participé à ses débuts au groupe vocal The Wailers, qui s'inspirait du trio vocal The Impressions de Curtis Mayfield et de la soul music en général. À partir de 1972, il va s'affirmer comme un auteur-compositeur hors pair. Continuateur du ska, Marley fait connaître le reggae grâce à sa personnalité charismatique et à son sens de la mélodie. Sa musique s'appuie sur une production assez dépouillée – il utilise peu d'effets – où chaque instrument est soigneusement placé dans l'arrangement : assis sur une rythmique basse-batterie prépondérante, les guitares électriques en contretemps ou étouffées*, l'orgue Hammond ou le clavinet* emplisse [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  REGGAE, musique  » est également traité dans :

Bam, bam, CHAKA DEMUS & PLIERS

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 612 mots

Avec Shabba Ranks (Rexton Rawlston Fernando Gordon), les Jamaïcains Chaka Demus, le DJ qui toaste, et le chanteur Pliers sont sans doute les artistes les plus populaires du reggae digital, une des formes actuelle du reggae, apparue vers 1985. Chaka Demus (John Taylor) commence sa carrière au sein du Roots Majestic, un sound system de Kingston. Spécialiste des associations fructueuses, il obtient s […] Lire la suite

DEKKER DESMOND (1942-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 158 mots

Chanteur jamaïcain de reggae. De son véritable nom Desmond Dacres. Leslie Kong, un des propriétaires du label jamaïcain de reggae, de ska et de rocksteady Beverley, lui fait enregistrer en 1968 le morceau de ska Israelites , qui connaît un succès mondial. La mort de Kong, en 1971, le conduit à chercher de nouveaux producteurs, les Britanniques Bruce Anthony et Bruce White, avec lesquels il grave […] Lire la suite

DJ (disc-jockey)

  • Écrit par 
  • Raphaël RICHARD
  •  • 3 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les sound system de la Jamaïque »  : […] Le phénomène du remplacement des musiciens par des DJ va prendre une ampleur toute particulière à la Jamaïque dans les années 1950 avec des personnalités qui élaborent d’imposants systèmes de sonorisation mobiles équipés de puissants haut-parleurs appelés sound system . Ces discothèques ambulantes, principalement caractérisées d’un point de vue sonore par la mise en valeur du rythme grâce à l’acc […] Lire la suite

DUBE LUCKY (1964-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Auteur, chanteur et compositeur sud-africain de reggae, Lucky Dube chanta en zoulou, en afrikaans et en anglais la paix, l'unité et le respect, tout en critiquant l'apartheid mais aussi le régime parvenu au pouvoir après l'abolition de la ségrégation raciale. Lucky Philip Dube naît le 3 août 1964, à Ermelo (province du Mpumalanga), dans une famille pauvre. Il commence, à l'âge de dix-huit ans, à […] Lire la suite

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le tournant socialiste des années 1972-1980 »  : […] Aux élections législatives de 1972, l'électorat sanctionne l'action du J.L.P. C'est le P.N.P. qui l'emporte, et Michael Manley (le fils de Norman Manley) devient Premier ministre. En réponse à l'agitation sociale, et compte tenu de l'aspiration de la population à plus d'équité dans la répartition des fruits de la croissance, Michael Manley opère un virage à gauche qui constitue un épisode importa […] Lire la suite

LLEWELLYN BARRY (1947-2011)

  • Écrit par 
  • Jennifer SALE
  •  • 285 mots

Le musicien jamaïcain Barry Llewellyn est le créateur, avec Earl Morgan, du trio vocal reggae The Heptones. Ce groupe, l'un des plus populaires de l'île dans les années 1960 et 1970, a joué un rôle clé dans l'évolution du ska vers le rock steady jamaïcain. Barrington Llewellyn naît le 24 décembre 1947, à Kingston, dans le bidonville de Trench Town, où Bob Marley avait vu le jour deux ans plus tôt […] Lire la suite

MARLEY ROBERT NESTA dit BOB (1945-1981)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 730 mots
  •  • 2 médias

Robert Nesta Marley naît en 1945 à Saint Ann (Jamaïque), une paroisse paysanne, au lieu-dit Rhoden Hall. Sa mère est une Noire jamaïcaine et son père un major de l'armée britannique à la retraite. Il fréquente l'école de Saint Ann jusqu'à l'âge de quatorze ans puis il se rend dans la capitale, Kingston. Il passe ses loisirs à écouter la radio, les émissions musicales qu'il parvient à capter de La […] Lire la suite

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les années 1970 »  : […] Quand un moyen d'expression est à la recherche de son second souffle, c'est presque naturellement qu'apparaissent les surenchères, les parodies ou la nostalgie. La pop music devenue rock music n'y échappe pas. Les années 1970 resteront dans les mémoires comme celles où les acteurs remplacent les créateurs ; champions de l'outrage et de l'excès ou simplement habiles pasticheurs, ils ont noms Alice […] Lire la suite

TOOTS AND THE MAYTALS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 391 mots

Ensemble vocal jamaïcain populaire dans les années 1960 et 1970, Toots and The Maytals fut un des groupes de ska et de reggae marquants, apprécié bien au-delà de son île natale de la Jamaïque. En 1962, le charismatique Frederick « Toots » Hibbert (Frederick Nathaniel Hibbert, 1942-2020) fonde avec Nathaniel « Jerry » Matthias et Henry « Raleigh » Gordon un groupe de ska, qui commence à enregistre […] Lire la suite

TOSH PETER (1944-1987)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

L'auteur-compositeur et interprète jamaïcain Peter Tosh (Winston Hubert McIntosh de son vrai nom) naît en octobre 1944 à la Jamaïque. En 1963, Tosh, Bob Marley et Bunny Wailer (Bunny Livingston de son vrai nom) créent le groupe de reggae The Wailers dans le ghetto de Trench Town, à Kingston. Outre sa puissante voix de baryton, Tosh apporte aux Wailers ses talents de musicien polyvalent et des tit […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « REGGAE, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/reggae-musique/