RALEIGH sir WALTER (1552-1618)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Soldat, courtisan, explorateur, colonisateur, homme d'État, poète, historien et par-dessus tout un des esprits les plus distingués d'une période éminente de l'histoire d'Angleterre, sir Walter Raleigh (ou Ralegh) fut un personnage considérable des règnes d'Élisabeth Ire et de Jacques Ier. Il offrit sa tête au bourreau, après treize ans de captivité à la tour de Londres. C'était pour crime de haute trahison envers le roi, mais aussi pour avoir offensé l'Espagne dans sa malheureuse expédition de Guyane en 1616, le roi l'ayant relâché pour cette ultime aventure qui se solda par un échec. Étrange, riche et cruelle destinée que celle d'un homme courageux, qui s'identifie à son époque par l'ambition, l'orgueil, le goût de la poésie et de l'aventure, le mépris de la mort.

Walter Raleigh

Walter Raleigh

Photographie

Walter Raleigh (1552-1618), explorateur, homme d'État, historien, étend sa cape sous les pas de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Fils d'un gentilhomme du Devonshire, Raleigh fit ses études à Oriel College, Oxford (1572-1574), non sans avoir, auparavant, combattu sous Coligny à Jarnac (1569) et séjourné deux ans en France. Après Oxford, il fit du droit aux Inns of Court, à Londres, où se complétait l'éducation d'un gentilhomme. Son demi-frère, sir Humphrey Gilbert (1539-1583), l'introduisit à la cour et lui donna le goût de la mer. Ils firent ensemble une première expédition maritime en 1578. À son retour, il fut envoyé en Irlande pour réprimer un débarquement papiste qui fut sauvagement anéanti à Smerwick (1580). Sa carrière de courtisan se poursuivit pendant une dizaine d'années, au cours desquelles il devint le favori de la reine, écrivit des poèmes et des ouvrages en prose relatifs à ses préoccupations du moment ou à ses activités propres — voyages, découvertes, guerre avec l'Espagne. C'est ainsi qu'il rédigea, en 1591, un Récit véridique de la bataille des Açores... entre le Revenge (navire commandé par sir Richard Grenville, 1541-1591) et une Armada du roi d'Espagne, combat où Grenville perdit héroïquement son bateau et sa vie, exploit que célébra Tennyson dans son poème The Revenge. De même, en 1596, il publia un ouvrage sur la Guyane, récit de son expérience au cours du voyage qu'il y [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : doyen honoraire de la faculté des lettres et sciences humaines d'Aix-en-Provence

Classification


Autres références

«  RALEIGH sir WALTER (1552-1618)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 812 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le mirage asiatique »  : […] Entre-temps, l'exploration du littoral atlantique s'était poursuivie au nord. En 1497, le Vénitien Jean Cabot, fixé à Bristol, cherchant pour le roi d'Angleterre un « passage vers Catay », avait touché terre aux environs de l'île du Cap-Breton. En 1500-1501, Gaspar Corte Real redécouvre le Groenland et relève la côte du Labrador (ainsi appelée en souvenir d'un mystérieux « laboureur » portugais, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_2756

ELDORADO

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 1 682 mots

Dans le chapitre « Un siècle d'efforts et d'échecs »  : […] Mais le succès de Quesada, le seul de toute l'histoire de l'Eldorado, ne fit que donner au mythe une nouvelle consistance : les espérances des conquérants allaient toujours au-delà de leurs découvertes. La légende du cacique couvert d'or s'était répandue dans toute l'Amérique et enrichie de nouveaux détails. Il fallait désormais trouver la « maison du Soleil » et aussi le pays des Amazones, que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eldorado/#i_2756

GUYANES BOUCLIER DES

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉZY
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Eldorado »  : […] L'ouvrage de Walter Raleigh , The Discovery of the Large, Rich and Beautiful Empire of Guiana, with a Relation of the Great and Golden City of Manoa (which the Spaniards call ElDorado) , qui, pour la première fois, en 1596, fit mention de la région, connut un succès immédiat en Europe. Cent ans après le rêve d'Eden catholique de Christophe Colomb, l'Europe du Nord orientait s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouclier-des-guyanes/#i_2756

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Explorations et découvertes »  : […] L'ère de l'expansion est relativement tardive. L'Angleterre a été devancée par les royaumes ibériques – Espagnols et Portugais visant même, à la fin du xv e  siècle, à un partage du monde après l'arbitrage pontifical de 1493. Les Tudors, pas plus que les Valois français, n'ont jamais souscrit à cette prétention. Mais la prétendue vocation maritim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_2756

Pour citer l’article

Henri FLUCHÈRE, « RALEIGH sir WALTER - (1552-1618) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raleigh-sir-walter/