PRURIT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est un symptôme désagréable qui amène le patient à gratter les zones affectées, d'où des excoriations, porte d'entrée d'infections, et, chez certains sujets, des lichénifications et des dyschromies. Le prurit accompagne ou même précède d'innombrables dermatoses. Il peut être dû à un facteur externe tel qu'une parasitose (insectes divers : puces ou poux, par exemple ; acariens : dans les gales). Les prurits répondant à une cause interne sont parfois d'étiologie évidente (ictère, grande azotémie), mais l'origine de la plupart d'entre eux doit être recherchée au cours d'un examen approfondi et systématique : maladie du système hématopoïétique (notamment maladie de Hodgkin), révélée par l'examen de sang et par la biopsie d'une hématodermie ou d'une adénopathie associées ; maladies dysmétaboliques, telles que diabète, azotémie, hyperuricémie, insuffisance hépatique, que découvrent les examens biologiques correspondants ; affections neurologiques (tabès, syringomyélie) ; toxicomanies (cocaïne). Le prurit accompagne la plupart des manifestations allergiques, dont il peut être le seul symptôme. Les prurits dits séniles et gravidiques ne seront admis qu'une fois éliminées les étiologies précédentes.

Il en est de même des prurits purement psychogènes que l'on observe au cours de certaines névroses ou des régressions de la personnalité liées à l'apparition de psychoses diverses. Le prurit anal et le prurit vulvaire sont des prurits localisés qui sont fréquents ; ils posent des problèmes étiologiques particuliers.

—  Pierre de GRACIANSKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRURIT  » est également traité dans :

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dermatoses isolées »  : […] Il est impossible d'énumérer les nombreuses affections qui, dans la plupart des cas, se limitent à la peau et dont l'étiopathogénie est souvent imprécise. Le psoriasis est une des dermatoses isolées les plus fréquentes. Débutant à tout âge, avec un caractère parfois familial, le psoriasis est constitué par des placards bien limités, formés de lamelles squameuses sèches et pluristratifiées, se dét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_23836

GALE

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 638 mots

Parasitose humaine, la gale est due à un acarien : Sarcoptes scabiei . La femelle creuse un sillon dans la couche cornée de l'épiderme de la peau de son hôte. Elle y est fécondée puis pond ses œufs dans une logette située à l'extrémité de ce sillon. Après un stade larvaire, l'animal parvient à l'âge adulte. La contamination, habituellement directe, a lieu, la plupart du temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gale/#i_23836

VAGINITE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 760 mots

Inflammation de la muqueuse vaginale par des agents pathogènes très variés qui conditionnent l'allure clinique, l'évolution et le traitement de cette infection. Toujours bénignes, mais très fréquentes à tous les âges, les vaginites sont tantôt primaires (contaminations sexuelles), tantôt secondaires (infections utérine, urinaire ou intestinale). Le mécanisme de production dépend surtout du degré d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaginite/#i_23836

Pour citer l’article

Pierre de GRACIANSKY, « PRURIT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prurit/