NAMUR PROVINCE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La province de Namur, qui compte 487 145 habitants (2015) et couvre 3 666 kilomètres carrés, est une des cinq provinces de la partie wallonne de la Belgique. Son territoire a été organisé lors de l'annexion à la France républicaine, en 1795, sous le nom de département de Sambre-et-Meuse (qui incorporait aussi le nord-ouest de l'actuelle province du Luxembourg). Sous l'Ancien Régime, il constituait pour une large part le comté de Namur, une des principautés des Pays-Bas habsbourgeois, mais le territoire provincial inclut aussi des territoires jadis liégeois, luxembourgeois ou brabançons.

Belgique : carte administrative

Carte : Belgique : carte administrative

Carte administrative de la Belgique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

C'est, après celle du Luxembourg, la moins densément peuplée des provinces belges, surtout dans sa partie méridionale. Elle est divisée en trois arrondissements, Dinant, Philippeville et Namur, chef-lieu provincial et aussi, depuis 1986, la capitale de la Région wallonne. Ce nouveau statut procure à la ville, située à la confluence de la Sambre et de la Meuse, un incontestable dynamisme. Dans la vallée de la Sambre, Sambreville annonce les paysages et connaît les problèmes des régions de vieille industrialisation qui se continuent plus à l'ouest, en territoire hennuyer, en direction de Charleroi.

La partie septentrionale de la province est occupée par les riches plateaux agricoles couverts de lœss de la Moyenne-Belgique, aux limites entre le Brabant et la Hesbaye. La ville de Gembloux y abrite une faculté des sciences agronomiques qui a été rattachée en 2008 à l'université de Liège. Au sud de l'entaille ouest-est parcourue par la Sambre et la Meuse en aval de Namur, qui correspond au synclinal carbonifère, se succèdent, du nord au sud, les plateaux ondulés du Condroz, alternances de crêtes gréseuses ou psammitiques et de dépressions calcaires parallèles, puis la dépression schisteuse de la Famenne, appelée Fagne à l'ouest de la Meuse, et enfin le haut plateau ardennais, coupé en deux par l'avancée du territoire français dans la pointe de Givet. Entre la dépression de la Famenne et les plateaux ardennais, une bande de calcaires du Dévonien moyen montre des phénomènes karstiques intéressants, parmi lesquels les très célèbres grottes de Han-sur-Lesse. Le Condroz (tout comme l'Ardenne en territoire français) est entaillé perpendiculairement par la haute vallée de la Meuse, ce qui détermine des paysages pittoresques, par exemple le site de la ville de Dinant, dominé par une ancienne citadelle. Les vallées des affluents de la Meuse, comme la Lesse, le Viroin ou la Semois, à l'extrême sud de la province, sont encaissées elles aussi et sont autant de lieux d'attraction touristique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Les derniers événements

14-21 juillet 2021 Belgique. Inondations meurtrières.

province de Liège, en Wallonie, ainsi que dans celles de Luxembourg, de Namur et du Brabant wallon. Le 20 est instaurée une journée de deuil national. Une minute de silence est observée dans le pays en hommage à la quarantaine de victimes des inondations. Le ministre-président de Wallonie Elio Di Rupo annonce un premier plan de 2 milliards d’euros […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, « NAMUR PROVINCE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/province-de-namur/