PROSTITUTION À L'ÉPOQUE MODERNE (XVe-XVIIIe SIÈCLES)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La répression de la prostitution : une pédagogie de la correction

Au milieu du xvie siècle, les tensions sociales sont fortes. Dans les villes, les classes « moyennes » et inférieures ne sont pas à l’abri d’une mauvaise conjoncture. La naissance du capitalisme bouleverse une société longtemps restée organisée autour de solidarités locales et qui doit maintenant faire face à une mobilité d’individus issus des couches populaires encore jamais observée. Les institutions ne sont pas préparées à ces changements et les transformations capables d’insérer les nouveaux déshérités sont lentes ou peu efficaces. Sous la pression des riverains agacés d’être harcelés par des individus sans attaches, la mendicité et la prostitution deviennent des questions d’ordre public.

L’intransigeance de l’Église : une morale sexuelle austère

En Angleterre, aux Pays-Bas et en Scandinavie, la prostitution n’a jamais donné naissance à l’instauration de bordels municipaux ; il est par conséquent difficile d’imputer une attitude répressive à la Réforme. Pour ces pays, terres de prédilection de ce mouvement, il n’y avait rien à fermer. Les autorités protestantes ont toutefois alimenté les controverses entourant les mœurs du clergé catholique accusées d’être corrompues par le goût immodéré du luxe et de l’apparat, et de corrompre leurs fidèles. Elles dénoncent les prêtres concubinaires et la fréquentation des bordels. Une forme de compétition d’austérité sur le plan de la morale sexuelle entre protestants et catholiques s’engage alors et les populations les plus vulnérables en deviennent les victimes.

Les historiens désignent uniformément le xviie siècle comme particulièrement intransigeant ; il ne s’agit plus de trouver des excuses aux prostituées et les autorités adhèrent à l’idée de réprimer leur activité. Les femmes aux mœurs jugées trop libres ne sont donc plus, comme au bas Moyen Âge, dirigées par les autorités vers des établissements de prostitution. Dans les représentation [...]


Médias de l’article

Prostitution à l’époque moderne, XIXe siècle

Prostitution à l’époque moderne, XIXe siècle
Crédits : Bildagentur-online/ Universa Images Group via Getty

photographie

Prison pour prostituées au XVIIIe siècle, Londres.

Prison pour prostituées au XVIIIe siècle, Londres.
Crédits : Guildhall Library & Art Gallery/ Heritage Image/ Age Fotostock

photographie

La Conduite des filles de joie à la Salpêtrière, E. Jeaurat

La Conduite des filles de joie à la Salpêtrière, E. Jeaurat
Crédits : Collection Dagli Orti/ Musée Carnavalet Paris/ Gianni Dagli Orti/ Aurimages

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteure en science politique, professeure à l'École de service social de l'université de Montréal, Québec (Canada)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Amélie MAUGÈRE, « PROSTITUTION À L'ÉPOQUE MODERNE (XVe-XVIIIe SIÈCLES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-a-l-epoque-moderne-xve-xviiie-siecles/