PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow TaylorFiche de lecture

Les Principles of Scientific Management (Principes de management scientifique) qui sont publiés en 1911 ne constituent pas la première œuvre importante de Frederick Winslow Taylor (1856-1915). Ce dernier avait déjà été reconnu par l'American Society of Mechanical Engineers qui rassemblait l'avant-garde des ingénieurs et industriels américains, pour un ouvrage publié en 1903 : Shop Management. Les Principles sont le fruit de la réflexion d'un ingénieur qui a travaillé pour de très grandes entreprises comme la Midvale Steel Company de Philadelphie et la Bethlehem Steel Company (entreprise de matériel ferroviaire mais aussi d'armements).

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

vidéo

C'est la révolution aux États-Unis dans les années 1920, une révolution fondée sur le progrès technique : la diffusion des chaînes de montage et d'assemblage, apparues à la veille de la Première Guerre mondiale, prolonge les réflexions de l'ingénieur Taylor sur l'organisation... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Une définition de l'organisation scientifique du travail

Les Principles of Scientific Management entendent alors synthétiser cette expérience, faire accéder le grand public à la réflexion sur le management des entreprises et replacer les problèmes de l'atelier dans l'ensemble des problèmes sociaux.

Après une introduction consacrée à la lutte contre le gaspillage par la promotion du management scientifique, le livre est divisé en deux parties. La première traite des „Fondements du management scientifique“. L'objectif est de procurer le maximum de prospérité en réconciliant les intérêts des employeurs et ceux des salariés. La prospérité maximale suppose une productivité maximale, donc l'élimination des facteurs d'inefficacité dans le travail : la crainte du chômage, la „flânerie“, des méthodes de travail inefficaces. Ce problème ne peut être résolu que par une étude minutieuse des temps et des mouvements, qui doit être menée par l'encadrement et transmise ensuite aux ouvriers. Taylor préconise alors une division du travail accentuée entre conception et exécution du travail. Le but est d'encourager l'intensification du travail. La norme du rendement est décisive sur ce point. À l'augmentation des cadences qui heurtait de front le mouvement ouvr [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis DEMIER, « PRINCIPLES OF SCIENTIFIC MANAGEMENT, Frederick Winslow Taylor - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-scientific-management/